Sonde spatiale

31 mars 2011 08:07; Act: 31.03.2011 09:20 Print

Messenger perse les mystères de Mercure

La sonde américaine Messenger a commencé à transmettre ses premières images de Mercure depuis son insertion sur l'orbite de la planète la plus proche du Soleil.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Premier engin mis sur orbite de Mercure le 17 mars, Messenger a déjà saisi plusieurs centaines de clichés depuis mardi soir. Seules 224 images avaient été reçues sur la Terre mercredi après-midi, a précisé Sean Solomon de la Carnegie Institution, responsable scientifique de cette mission.

La première de ces images montre un gigantesque cratère de 85 km de diamètre appelé Debussy. Les raies blanches de son impact rayonnent de son centre et s'étendent sur plusieurs centaines de kilomètres. Elles couvrent une partie du pôle sud où les scientifiques pensent qu'il pourrait y avoir de la glace.

Autour de Debussy, la surface de Mercure est maculée de petits cratères. Ils ont pour la plupart été formés par les retombées de matériaux du sol de la planète projetés dans l'air sous l'impact de gros météorites ayant creusé de très grands cratères, a expliqué Sean Solomon.

Messenger doit survoler Mercure pendant un an à partir du 4 avril pour cartographier la totalité de sa superficie, a aussi précisé la Nasa. Elle en fait le tour en douze heures. Messenger avait déjà survolé la planète à trois reprises durant son périple entamé il y a six ans.

(ats)