Surpoids

13 décembre 2019 21:49; Act: 14.12.2019 08:31 Print

Mexico met ses policiers trop enveloppés à la diète

La capitale a lancé, il y a trois mois, un programme intitulé «Une police saine» pour ses membres considérés comme trop enrobés. Le taux d'obésité au Mexique est l'un des plus élevés en Amérique latine.

AFP
Sur ce sujet
Une faute?

Dégoulinants de sueur sous le soleil de Mexico, un rictus de souffrance déformant leurs visages, un groupe de policiers bien en chair enchaînent pompes, étirements et abdominaux.

Les T-Shirts blancs, rouges et noirs, sont trempés, mettant bien en relief bourrelets, ventres rebondis et autres rondeurs. Impitoyable à l'encontre de ses vingt-cinq «victimes», des hommes et des femmes, à plat ventre à ses pieds, un instructeur leur hurle de persévérer dans l'effort, au mépris de leur douleur. La scène qui se tient sur le parking asphalté d'une caserne de police entre dans le cadre d'un programme intitulé «Une police saine» mis en place il y a trois mois par les autorités de la capitale mexicaine.

Une prime en contrepartie

Au Mexique, où 75% des adultes sont en surpoids, voire même obèses, l'initiative n'est pas anodine. En tout, plus de 1'000 policiers et policières de la ville, sur un total de 83'000, ont accepté de participer à ce projet qui leur impose une diète sévère afin d'améliorer leur santé et leurs performances sur le terrain. Une prime mensuelle de 1'000 pesos (environ 50 francs) leur est versée, histoire de mieux faire passer la pilule un peu amère.

Mexico met ses policiers trop enveloppés à la diète

«Comprendre que l'obésité est une maladie»

«J'étais en mauvaise santé et cela se ressentait dans mon travail. J'étais très fatiguée», explique Graciela Benitez, 36 ans, qui a perdu quelque 10 kilos depuis qu'elle a rejoint le programme. Mauricio Barrera, un officier de 26 ans, a également remarqué un changement dans sa journée de 12 heures depuis qu'il a rejoint le programme. «C'est une nouvelle étape. Le programme m'a permis de comprendre que l'obésité est une maladie. Le premier mois a été difficile mentalement et physiquement», dit-il tout fier de l'avoir surmonté.

Taux d'obésité parmi les plus élevés d'Amérique latine

«C'est une façon de faire face au problème que nous avons au Mexique concernant l'obésité et la sédentarité», explique l'instructeur Javier Ramirez. Derrière lui, les plus fatigués, en profitent pour faire une pause discrète, dans l'espoir d'un entretien long avec l'AFP. «Nous voulons que les policiers soient placés dans des conditions optimales afin qu'ils puissent faire leur travail efficacement», ajoute-t-il.

Le taux d'obésité au Mexique est l'un des plus élevés en Amérique latine avec le Chili et les Bahamas, selon l'Organisation des Nations Unis pour l'alimentation et l'agriculture (FAO). Le fléau touche aussi les enfants dans des proportions très préoccupantes. Le nombre de maladies liées à l'obésité et au surpoids est alarmant dans ce pays qui compte une population de plus de 120 millions d'habitants. En 2018, 8,6 millions de personnes ont déclaré qu'elles avaient été diagnostiquées avec un diabète tandis que 15 autres millions disaient souffrir d'hypertension, selon les statistiques de l'institut INEGI.

Aliments à exclure

Le problème est tel qu'il a incité cette année le Parlement mexicain à approuver des changements dans l'étiquetage des aliments considérés comme «à exclure», autrement dit riches en sucres, sodium et graisses saturées. Calquant son approche sur celle en vigueur au Chili, le gouvernement mexicain va mettre en garde contre les aliments qui contiennent ces substances dans des proportions démesurées.

(afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • DidierM le 13.12.2019 22:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la corruption?

    Ils devraient plutôt s'occuper de la corruption qui gangrène la police mexicaine

  • Garcia Quintal le 14.12.2019 06:57 Report dénoncer ce commentaire

    Peau lisse et sans reproche

    Une police svelte au cerveau musclé pour enrayer la corruption et verbaliser les marchands de tacos. Il était temps que ça change!!!

  • the Taker le 14.12.2019 03:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    old El paso

    Et Machete Il en dit quoi?

Les derniers commentaires

  • Garcia Quintal le 14.12.2019 06:57 Report dénoncer ce commentaire

    Peau lisse et sans reproche

    Une police svelte au cerveau musclé pour enrayer la corruption et verbaliser les marchands de tacos. Il était temps que ça change!!!

  • C'est vrai que les gros latinos le 14.12.2019 05:35 Report dénoncer ce commentaire

    sont encore plus marrants

    que les nôtres. Courts sur pattes et des jambes-béquilles.

    • desperate housewife le 14.12.2019 07:02 Report dénoncer ce commentaire

      grosse riche, non gréviste

      Oui c'est vrai, je ne suis pas folle de travailler, et je vous assures que chez nous il n'y a pas d'obèses comme au Mexique. Votez pour moi !

  • the Taker le 14.12.2019 03:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    old El paso

    Et Machete Il en dit quoi?

  • it's okay le 14.12.2019 03:35 Report dénoncer ce commentaire

    sergent García

    Ils n'ont qu'à embaucher le sergent Demetrio Lopez García de Californie pour attraper Zorro de la Vega.

  • Brace Forimpact le 14.12.2019 01:04 Report dénoncer ce commentaire

    ...Et justice pour tous!

    Ils s'inquiètent de quelques rondeurs alors que l'Armée US est à la frontière, prête à mettre un terme définitif aux cartels de la drogue mexicains... et à la corruption qui a traversé et qui sévit des deux cotés de la frontière depuis des lustres... Certains Mexicains vont regretter qu'il n'y ait pas de mur... Des politiciens, magistrats et sheriffs US vont aussi le regretter! ça peut vous faire rire... mais sachez que ce n'est plus la CIA qui contrôle les USA. Aujourd'hui, les Patriotes sont au contrôle.

    • BraceDuVent le 14.12.2019 09:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Brace Forimpact

      C'est sympa car en un seul commentaire vous montrez la médiocrité de vos connaissances en Geopolitique

    • Baloo Laloo le 14.12.2019 11:15 Report dénoncer ce commentaire

      Business is business

      Mettre un terme aux narcotraficants, les ricains ? Tu rigoles ou quoi ? C'est une manne indispensable pour les US of A. Près de trois millions d'états uniens vivent légalement grâce au comme illégal de la drogue. Juges, policiers, garde frontières, DEA, FBI et tout les groupes portant des acronymes ridicules qui font la fierté de ce peuple belliqueux. Sans trafic, c'est la raison d'être de cette Amérique de droite qui disparaît .