Mode

06 mars 2011 19:22; Act: 06.03.2011 19:50 Print

Mini-défilé de Galliano dans un salon à Paris

La marque «John Galliano» a présenté dimanche une mini-collection très applaudie dans le cadre intimiste d'un salon parisien.

Sur ce sujet
Une faute?

La griffe, dont la maison Dior est propriétaire à 90 %, avait annoncé dans la semaine qu'elle renonçait au défilé initialement prévu pour lui préférer cette présentation plus sobre d'une vingtaine de silhouettes. Cette mesure est intervenue dans un climat apaisé après l'effroi provoqué par les propos antisémites présumés de son créateur britannique, licencié par la maison Dior.

Sidney Toledano, PDG de Dior, accueillait individuellement les invités en haut de l'escalier de cet hôtel particulier d'un quartier chic de Paris.

«Dans les épreuves, il faut avancer, garder le cap et avancer», a- t-il dit à l'AFP. «Je suis là pour soutenir les équipes», a-t-il ajouté. Mais aussi, visiblement, pour faire des relations publiques après une semaine éprouvante, marquée par le scandale «Galliano».

John Galliano, adulé depuis une bonne vingtaine d'années, s'est transformé en quelques jours en paria. Il est poursuivi pour injure raciale par trois plaignants dans deux incidents distincts, et une vidéo, qui circule depuis une semaine sur internet, le montre ivre, déclarant son admiration pour Adolf Hitler.

(ats)