Partouze pédophile

01 juin 2011 10:33; Act: 01.06.2011 14:09 Print

Ministre partouzard, une rumeur de 10 ans

Un ministre français dans une partouze avec des enfants au Maroc. La bombe lâchée lundi par Luc Ferry à la tv provient d'une vieille rumeur jamais vérifiée visant Jack Lang.

Sur ce sujet
Une faute?

L'affaire DSK aura eu le mérite d'interroger la presse sur son rôle dans les affaires à scandale qui concernent des politiques. Faut-il parler? Faut-il se taire? Priorité aux victimes, ou à la vie privée des accusés?

Selon les pays, les journaux gèrent différemment ce type de cas. En France, nommer une personnalité politique que des rumeurs accusent ne se fait pas. Luc Ferry ne fait pas exception lors de son passage au Grand Journal. Faut-il pour autant ignorer les rumeurs de partouze pédophile de Marrakech dont parle le philosophe?

Jamais de preuves

Certainement pas pour le journaliste Guy Birenbaum, qui souligne sur Twitter que ces rumeurs avaient été évoquées (et démontées) par «L'Express» en 2005 dans un article consacré à la vie privée du socialiste Jack Lang.

L'article répertoriait les «calomnies» que l'ex-ministre avait enduré au cours de sa carrière. Des rumeurs dont Jack Lang lui-même dit qu'elles ont été lancées par des jospinistes, avant les présidentielles qui verront Chirac triompher. Pédophilie en 1995 et une seconde fois en 1996.

Une affaire de moeurs en 2002 au Maroc suivie d'une exfiltration discrète organisée par l'Elysée est aussi citée dans l'article. Celle-ci aurait été lancée par des chiraquiens, à l'approche de la campagne présidentielle. A chaque fois, aucune preuve ne vient appuyer les rumeurs. Mais le nom a circulé.

(frb)