France

15 janvier 2019 12:19; Act: 15.01.2019 13:14 Print

Le Roundup de Monsanto interdit sur le marché

Mardi, la justice a estimé que l'un des produits controversés de Monsanto ne pouvait être commercialisé.

storybild

Le glyphosate contenu dans le Roundup est suspecté d'être nocif pour la santé. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le tribunal administratif de Lyon a annulé mardi l'autorisation de mise sur le marché du Roundup Pro 360, un désherbant contenant du glyphosate commercialisé par Monsanto. Pour lui, une «erreur d'appréciation» a été commise au regard du principe de précaution".

Le tribunal a estimé que l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses) avait commis cette erreur d'appréciation au regard du principe de précaution« en autorisant ce produit le 6 mars 2017.

Le Comité de recherche et d'information indépendantes sur le génie génétique (CRIIGEN) avait saisi en mai 2017 la justice pour réclamer le retrait de ce désherbant, utilisé notamment sur les cultures légumières et fruitières.

Décision majeure

«C'est une décision absolument majeure, car elle devrait concerner tous les Roundup, le tribunal considérant que tous les produits contenant du glyphosate sont probablement cancérogènes», s'est félicité l'avocate de la CRIIGEN, Me Corinne Lepage. Celle-ci a salué une décision judiciaire «très motivée».

Cette décision intervient alors que le débat fait rage en France et en Europe, y compris en Suisse, sur la potentielle dangerosité du glyphosate, principe actif du Roundup de Monsanto, filiale depuis 2018 du géant allemand de la chimie Bayer.

Depuis le 1er juillet 2015, l'Anses a procédé pour des raisons de sécurité sanitaires au retrait de 147 autorisations de mise sur le marché de produits contenant certaines substances actives, dont 126 produits à base de glyphosate associé à la tallowamine en juin 2016.

Postulat en Suisse

En Suisse, le Conseil national a soutenu en septembre 2018 un postulat d'Adèle Thorens (Verts/VD) demandant au Conseil fédéral d'établir un rapport sur la question d'un abandon progressif du glyphosate.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Schnifoutz le 15.01.2019 13:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ouf

    Enfin !!!! Il existe plein de méthodes pour désherber naturellement, aussi l'huile de coude

  • François Pignon le 15.01.2019 13:58 Report dénoncer ce commentaire

    et la Suisse ?

    et en Suisse ? (pour une fois qu'on pourrait retirer quelque chose de positif de l'Europe !)

  • Cathy Faivre le 15.01.2019 14:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la Suisse

    Et la Suisse on attend quoi des morts.... et nos abeilles......

Les derniers commentaires

  • Maya le 16.01.2019 06:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Enfumage glyphosate

    Interdire le glyphosate à priori pas toxique et autoriser des insecticides 1000 fois plus nocifs ? Nos ecolo-bobos ne valent vraiment pas cher.

    • Catleya le 16.01.2019 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Maya

      Bien sûr que non! On peut utiliser d'autres méthodes efficaces et infiniment moins nocives pour les mêmes résultats, sans empoisonner toute la vie pour des siècles. Mais pour ça, il faut arrêter de croire aux mensonges élaborés par l'industrie depuis des décennies. On vous vend du poison et derrière, c'est l'industrie pharmaceutique qui vous récupère! Bayer qui a racheté montsanto est une pharma. Ah et au fait, bobo n'est pas une insulte. Merci!

  • jean moulin le 15.01.2019 21:39 Report dénoncer ce commentaire

    cave de geneve

    Et nous pendant ce temps-là on en met plein nos vignes...

  • jean moulin le 15.01.2019 21:38 Report dénoncer ce commentaire

    glypho vin

    et pendant de temps la chez nous in en utilise pkein dans nos vignes....

    • Chintok le 16.01.2019 06:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @jean moulin

      si jamais pkein c'est vers la Chine

  • Paul Berthold le 15.01.2019 17:51 Report dénoncer ce commentaire

    Glyphosate

    Postulat en Suisse En Suisse, le Conseil national a soutenu en septembre 2018 un postulat d'Adèle Thorens (Verts/VD) demandant au Conseil fédéral d'établir un rapport sur la question d'un abandon progressif du glyphosate. (nxp/ats) Pourquoi toujours des rapports puisque l'on sait que le produit est mauvais. La décision d'abandon doit être immédiate.

  • Sylvie DeSion le 15.01.2019 17:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bravo la France

    et aussi pour vos bons resultats economiques malheureusement passe inaperçus