Russie

16 mai 2012 11:50; Act: 16.05.2012 12:07 Print

Moscou corrige ses manuels d'Histoire

Le gouvernement russe va publier un nouveau livre scolaire destiné à inculquer «un sentiment de fierté» aux nouvelles générations. Et à impressionner le reste du monde.

Une faute?

Un nouveau manuel d'histoire va être publié à Moscou pour «créer une image positive de la Russie d'aujourd'hui chez les Russes et dans le monde», a annoncé mercredi le ministère russe de l'Education et de la Science.

Ce manuel sera étudié dans les établissements scolaires afin de «rectifier des stéréotypes» apparus après l'effondrement de l'URSS en 1991 qui «minimisent le rôle de personnalités historiques éminentes constituant la gloire et la fierté de la Russie», indique le ministère sans préciser les personnalités en question.

Ces dernières années, plusieurs manuels d'histoire contemporaine ont fait scandale en Russie, en raison de leur tentative de réhabilitation de Staline.

Dénoncer «les falsifications de l'Histoire»

Ce nouveau manuel doit également dénoncer «les falsifications de l'Histoire» qui sont devenues «une arme visant à affaiblir l'influence internationale de la Russie, poursuit le Ministère sans autre précision là non plus.

La version occidentale de l'Histoire, qui parle de l'invasion pendant la seconde guerre mondiale puis de l'occupation des pays baltes (Estonie, Lituanie et Lettonie) jusqu'à la chute de l'URSS est considérée par les autorités russes comme une «falsification de l'Histoire».

Pour Moscou, il s'agit de la libération de ces trois pays suivie de leur intégration volontaire dans l'Union soviétique.

En 2007, Vladimir Poutine, qui exécutait alors son second mandat, avait expliqué à des historiens que les nouveaux manuels devaient inculquer «un sentiment de fierté» aux nouvelles générations, contrairement aux manuels des années 90 qui donnaient «un sentiment de culpabilité».

(afp)