Libérée après huit ans

03 mars 2011 10:08; Act: 03.03.2011 14:05 Print

Natascha Kampusch veut un dédommagement

L’Autrichienne séquestrée durant huit ans dans la cave d’un déséquilibré demande un million d’euros à l’Etat pour des erreurs dans l’enquête.

storybild

Natascha Kampusch a passé huit ans enfermée dans une cave. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Natascha Kampusch, 23 ans, veut être dédommagée, révèle «Le Figaro». L'Autrichienne, kidnappée en 1998 alors qu’elle n’avait que dix ans et enfermée pendant huit ans dans la cave de Wolfgang Prikopil, réclame à l’Etat autrichien 323 euros de réparation par jour passé en détention, soit un million d'euros (quelque 1,3 million de francs).

«Il y a eu de grosses erreurs pendant l’enquête sur la recherche de Natascha Kampusch», a affirmé Gérald Ganzer, l’avocat de l’Autrichienne, dans le quotidien français. «Des investigations qui auraient pu mener à une libération rapide n’ont pas été effectuées.»

Quelques jours après la disparition de Natascha Kampusch et le début de l’enquête, les inspecteurs se sont présentés au domicile de Wolfgang Prikopil, à Strasshof, près de Vienne. Les policiers y avaient retrouvé la fourgonnette blanche qui avait servi à l’enlèvement et le chien policier avait même détecté un comportement nerveux de la part du suspect. Tout avait été écrit noir sur blanc dans un rapport officiel, décrivant Wolfgang Prikopil comme auteur potentiel du rapt. Le document avait finalement été classé sans suite.

Natascha Kampusch a finalement réussi à se libérer toute seule, profitant d’un moment d’inattention de son ravisseur. C’était le 23 août 2006. Elle venait de passer 3096 jours dans la cave de Wolfgang Prikopil. L’homme s’était donné la mort le soir même, en se jetant sous un train.

(atk)