Présidentielle française

04 mai 2012 15:43; Act: 05.05.2012 15:37 Print

Nicolas Sarkozy clashe un journaliste

Lors de son dernier meeting de campagne en Vendée, le président candidat a interpellé un journaliste de TF1 qui lui «tournait le dos» pendant son discours.

Sarkozy enguirlande un journaliste au tout début de la vidéo.

Sur ce sujet
Une faute?

Les relations entre le candidat de l'UMP et les journalistes se tendent en cette fin de campagne présidentielle. Après l'agression d'une journaliste de Mediapart, mardi au meeting du Trocadéro, puis les invectives subies par les reporters de BFM TV jeudi soir à Toulon, un nouvel épisode vient illustrer cette tension.

En plein discours lors de son dernier meeting de campagne aux Sables d'Olonne (Vendée, ouest de la France), Nicolas Sarkozy s'en est pris à un journaliste de TF1. «Si votre ami qui fait un direct en me tournant le dos pouvait s'arrêter ça m'arrangerait», a lancé le président candidat au reporter de télévision. Cette intervention a été suivie d'une salve d’applaudissements de la salle. Les équipes de campagne ont expliqué aux journalistes présents sur place que le reporter de TF1 enguirlandé parlait fort et que cela gênait le président dans son discours.

«Discours irresponsable»

La stigmatisation des journalistes est de plus en plus présente dans les discours de la droite. Ainsi Ruth Elkrief, présentatrice de BFM TV prise à partie jeudi soir à Toulon a dénoncé sur son compte Twitter «l'effet d'un discours irresponsable sur les médias». De son côté, le camp Hollande s'est indigné des «mauvaises excuses» de Nicolas Sarkozy. «Au lieu de se contenter d'excuses et de faire profil bas, explique le porte-parole du socialiste Bruno Leroux dans un communiqué, il n’a pas pu s’empêcher de minimiser la gravité de l’incident et d’expliquer l’acte d’agression (...) en le mettant sur le compte de l’exaspération face à l’intolérance et du parti-pris dont il ferait l’objet dans les médias.»

(cga)