Afrique

06 février 2019 00:12; Act: 06.02.2019 00:17 Print

Nigeria: 26 personnes tuées par des «bandits»

Des hommes armés ont attaqué des villages dans le dans le nord-ouest du Nigeria, tuant 26 personnes.

storybild

Image d'illustration. (Photo: AFP)

Une faute?

Des hommes armés ont tué 26 personnes dans l'Etat de Zamfara, dans le nord-ouest du Nigeria, théâtre d'opérations de nombreuses bandes criminelles, a annoncé la police mardi.

Lors d'une première attaque contre six villages de la région de Mada, «quinze personnes» ont péri. Onze autres personnes ont trouvé la mort dans un assaut distinct dans le village de Batauna, dans la région de Bukkuyum, mais les circonstances restent floues en l'absence de réseaux de télécommunications fonctionnels.

Les attaques perpétrées dans la zone de Mada étaient «probablement» des représailles à l'assassinat la semaine dernière de sept éleveurs peuls par des chasseurs locaux, qui ont brûlé leur cadavre avec leur bétail et leur véhicule, a ajouté le porte-parole.

Renforts déployés

Les habitants contactés par l'AFP ont en revanche démenti ces allégations, affirmant que les dernières violences étaient le fait de ravisseurs et de voleurs de bétail, de nombreuses bandes criminelles opérant dans la région.

«Les assaillants étaient sans aucun doute des bandits venus voler notre troupeau et enlever les nôtres contre rançon», a déclaré un chef local sous couvert de l'anonymat. «Toutes les victimes ont été abattues», a-t-il dit.

Des renforts de la police et de l'armée ont été déployés dans la région pour «prévenir toute nouvelle attaque contre les villages voisins», a indiqué la police.

(nxp/ats)