Démographie

17 juin 2019 21:40; Act: 18.06.2019 14:48 Print

Nous serons 9,7 milliards d'êtres humains en 2050

Selon un rapport de l'ONU, la population va augmenter pour atteindre jusqu'à 11 milliards d'individus en 2100, malgré une baisse de l'indice de fécondité global.

D'ici 20150, plus de la moitié de la croissance projetée de la population mondiale se concentrera principalement sur le continent africain.
Sur ce sujet
Une faute?

La population mondiale devrait atteindre 9,7 milliards de personnes en 2050 contre 7,7 milliards aujourd'hui, avec un doublement des habitants de l'Afrique subsaharienne, selon un rapport de l'ONU publié lundi.

Parmi ses prévisions, l'ONU prévoit une population qui pourrait atteindre près de 11 milliards d'individus en 2100. Le rapport «Perspectives de la population dans le monde» confirme par ailleurs le vieillissement de la population mondiale en raison d'une espérance de vie croissante et d'une baisse de la fécondité.

Le nombre de pays connaissant une réduction de taille de la population augmente, note aussi le Département des affaires économiques et sociales de l'ONU d'où est issu le rapport. Depuis 2010, 27 pays ou territoires ont connu une réduction d'au moins 1% de la taille de leurs populations, une baisse due à des faibles niveaux de fécondité.

Dans ses prédictions, l'ONU prévoit que la population en Chine devrait diminuer de 31,4 millions, soit environ 2,2%, entre 2019 et 2050.

Fécondité en baisse

Composante majeure de l'évolution de la population dans certains pays, un afflux de migrants devrait être constaté cette décennie au Belarus, en Estonie, Allemagne, Hongrie, Italie, au Japon, en Russie, Serbie et Ukraine, contribuant à compenser les pertes de population causées par un excès de décès par rapport aux naissances.

D'ici à 2050, plus de la moitié de la croissance projetée de la population mondiale se concentrera, précise le rapport, dans neuf pays: Inde, Nigeria, Pakistan, République démocratique du Congo, Ethiopie, Tanzanie, Indonésie, Egypte et Etats-Unis.

L'indice de fécondité global, qui a baissé de 3,2 naissances par femme en 1990 à 2,5 en 2019, devrait encore diminuer pour s'établir à 2,2 en 2050. Ce dernier taux approche du niveau de fécondité de 2,1 naissances par femme qui est nécessaire pour assurer le remplacement des générations et éviter le déclin de la population à long terme en l'absence d'immigration, indique le communiqué de l'ONU.

Concernant l'espérance de vie, les habitants des pays les plus pauvres vivent encore sept ans de moins que la moyenne mondiale. Elle devrait s'établir à 77,1 ans en 2050 contre 72,6 ans en 2019, indique le rapport. En 1990, cette espérance de vie était de 64,2 ans.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Chrizo le 17.06.2019 22:32 Report dénoncer ce commentaire

    Avenir radieux

    L'horreur comme prévision d'avenir, déjà avec 8 milliards on s'entasse et on dévore les ressources de la Terre comme une armada de sauterelles affamées, qu'en sera t'il avec 38 pourcent de population en plus (11 milliards) ? Il y a malheureusement (pour nous) fort à parier que la nature règlera le problème à sa façon (mieux pour les autres, animaux et compagnie) par des guerres, pandémies, nouvelles maladies, résistances accrues à l'être humain... Dommage que l'être humain soit assez intelligent pour aller sur la Lune mais pas assez pour gérer la Terre...

  • Adam le 17.06.2019 22:25 Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre avenir

    Les heures sombres pour la destruction de l'environnement vont être à l'augmentation avec tous ces milliards .

  • Dave le 17.06.2019 22:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les filles, la clé!

    Pour éviter cette catastrophe, il faut que l'ONU investisse massivement dans l'éducation, des femmes en particulier. Et espérer que le poids des religions diminue dans les pays en développement (Nigéria, Indonésie, Pakistan etc...)

Les derniers commentaires

  • vous le 19.06.2019 12:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    démerdez

    je ne serai plus là....

  • Wild rabbit le 18.06.2019 20:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les chinois n'avaient pas tord

    L'enfant unique pour chaque couple . En 50 où 70 ans , population divisée par deux ! Et mettez des capotes !!!

    • Pétrole vénézuélien le 19.06.2019 02:06 Report dénoncer ce commentaire

      @Wild Rabbit

      Hahaha. C'est l'unique solution. Hélas.

  • Michel MARTIN le 18.06.2019 19:37 Report dénoncer ce commentaire

    Aïe !

    Vers 2050, autant de plastique que de poisson dans les océans. Quel avenir pour ces 9,7 / 11 milliards d'habitants ?

  • statistique , pas de moi. le 18.06.2019 19:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L' homme rend service , la femme dispose

    les femmes sont responsables de l' augmentation de la population avec ou sans préservatifs 70 % sans

  • in the year 2050 le 18.06.2019 13:26 Report dénoncer ce commentaire

    près de dix milliards

    Et vous allez survivre l'arment nucléaire, le réchauffement climatique, la pollution populiste, l'anarchie nationaliste, la tête de veau comme cadeau à l'AVS et la surpopulation?