Razzia à Turin

22 juillet 2019 13:41; Act: 22.07.2019 14:25 Print

Nouvel arsenal découvert chez le receleur de missile

C’est dans la maison du néonazi de 60 ans, que la police de Turin a découvert toute une panoplie d'armes. L'homme qui détenait d’ailleurs un missile caché dans un hangar près de Milan inquiète le FBI.

Sur ce sujet
Une faute?

Dans le cadre de l'opération «Matra» en Italie, l'unité antiterroriste de Turin a saisi des armes supplémentaires lors d'une nouvelle perquisition dans la maison de l’extrémiste de droite de 60 ans. Pendant le raid, un fusil d'assaut SIG550, une machette, un arc et 13 flèches, un pistolet, un trépied de mitrailleuse, une arbalète, une boîte de onze bombes et des grenades, des mortiers et des munitions de divers calibres ont été trouvés.

En plus de l'arsenal illégal d'armes, les officiers ont découvert une photo encadrée du dictateur Benito Mussolini, cachée entre des étagères, ainsi que 34 DVD intitulés «Hitler et le Troisième Reich» et des dizaines de films documentaires sur l'Union soviétique.

Le FBI s’en mêle

Comme rapporté par le «Corriere della Sera», la police fédérale américaine a également ouvert une enquête concernant cette affaire. F d.B* aurait été accompagné d’un Italien de 51 ans ainsi que d’un tessinois de 42 ans. Le trio aurait tenté de vendre un missile air-air de type Matra S530 de l'armée qatari au marché noir.

Les recherches effectuées par le «WOZ» prouvent que le tessinois a travaillé pour la société fédérale d'armement Ruag, de 2010 à 2013. En 2016, il a fondé une société à Bissone (TI). Suite à une faillite, l'homme a rouvert une entreprise à Chiasso deux ans plus tard. Selon le registre du commerce, la société opère dans le domaine «vente, location, gestion et médiation dans le domaine de la mécanique aéronautique».


Un extrémiste tessinois achète un missile au Qatar

*Nom connu de la rédaction

(kle/vsm)