Norvège

29 juillet 2018 18:30; Act: 30.07.2018 01:03 Print

Ours polaire abattu après avoir attaqué un homme

L'animal a été abattu samedi, aussitôt après avoir attaqué, dans l'archipel du Svalbard, par un membre de l'équipage d'un bateau transportant des touristes.

storybild

Une enquête a été ouverte pour déterminer les causes de l'incident. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Un homme a été blessé par un ours polaire avant que celui-ci ne soit abattu sur l'archipel norvégien du Svalbard dans l'Arctique, ont confirmé dimanche les autorités norvégiennes.

Samedi, cet employé de la compagnie allemande Hapag-Lloyd Cruises et âgé d'une quarantaine d'années se trouvait à bord d'une embarcation avec un groupe de touristes pour rejoindre les côtes, quand, peu après avoir accosté, un ours polaire l'a attaqué «de façon inattendue», explique la compagnie, au niveau de la tête.

«L'ours a été abattu par un autre employé présent sur le bateau», a expliqué à l'AFP le commissaire Ole Jakob Malmo, sur l'île de Spitzberg, où s'est produit l'incident. La compagnie Hapag-Lloyd Cruises parle d'un acte «d'autodéfense». «Nous regrettons beaucoup cet incident», a déploré Moritz Krause, porte-parole de la compagnie.

La victime a «été prise en charge et héliportée vers Longyearbyen (ndlr:le chef-lieu), avant d'être transférée dans la soirée vers Tromsø», sur le continent, a ajouté M. Malmo. Son état de santé est stable et ses jours ne sont pas en danger, a indiqué l'hôpital de Tromsø joint par l'AFP. Une enquête a par ailleurs été ouverte pour déterminer les causes de l'incident.

Autorisation de débarquement

Hapag-Lloyd Cruises explique avoir eu l'autorisation «des autorités locales» pour accoster. Une autorisation confirmée par le commissaire Malmo. «Les débarquements ne sont possibles que dans quelques endroits (de l'archipel)», a ajouté M. Krause.

Au Svalbard, les ours vivent en liberté sur tout le territoire. Lors de ce genre d'excursion, la compagnie doit donc s'assurer d'avoir des hommes pour la protection contre les ours polaires à bord, chargés de vérifier la zone avant débarquement, a expliqué la compagnie à l'AFP. Habituellement, «dès qu'un animal s'approche, le débarquement s'arrête immédiatement», a détaillé M. Krause.

Cinq attaques mortelles

Situé à un gros millier de kilomètres du pôle Nord et grand comme deux fois la Belgique, le Svalbard abrite, selon un décompte de 2015, un millier d'ours polaires, espèce protégée depuis 1973. Cinq attaques mortelles pour l'homme y ont été dénombrées en une quarantaine d'années.

La dernière attaque mortelle remonte à 2011, quand un ours s'en était pris à un groupe de 14 personnes qui campaient dans le cadre d'un voyage organisé par la Société des Ecoles britanniques d'exploration. Un Britannique de 17 ans avait été tué, et quatre membres de l'expédition blessés avant que l'ours ne soit abattu.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nature le 29.07.2018 19:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pfff

    Lours défends son territoire.. on a rien à faire la bas! Facile de labattre et de dire « auto défense » lhomme et sa stupidité est sans limite!

  • Jean-Pierre Baur le 29.07.2018 19:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Foutez la paix aux ours polaires !

    Est-il vraiment nécessaire daller déranger les ours polaires dans les rares endroits où il peut encore survivre ?

  • Nemo le 29.07.2018 19:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'animal ou l'homme

    Les animaux étaient là avant nous...saleté d'être humain.

Les derniers commentaires

  • fakyu le 30.07.2018 17:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    encore une démonstration

    que la race humaine n'est qu'une bande de criminels... probablement à cause d'une erreur génétique faite par le créateur il y a des milliers d'années !

  • Alain Deloin le 30.07.2018 10:27 Report dénoncer ce commentaire

    Riche, très riche

    Jimagime le profil de ce type de touriste: riche, avec une barbe stylée, vêtu en NordFace, sur un bateau tout confort ultra polluant, demandant au capitaine de débarquer au plus prêt pour sa vidéo Facebook (euh non, insta, pardon)... Dès quils arrivent à quelque part, cest fini... Triste

    • Ourse le 30.07.2018 10:44 Report dénoncer ce commentaire

      Yess!

      Parfaitement d'accord. Ce sont les beaufs de luxe... ces soit-disant amoureux de la nature qui ne veulent en aucun cas vivre l'hostilité qu'elle est parfois...

  • Libre le 30.07.2018 10:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas de chasse que visiter

    Donc si je résume la majorité dès commentaires on va se balader en montagne on tombe sur des loups je range mon fusil et me fait dévorer car la forêt c est leur territoire ??? L homme est libre d allé ou il veut et de ce défendre si j ai bien lu c est l ours qui attaque et les personnes se défendent. Ils ne sont pas allé chassé ils sont allé voir. Vous devriez revoir votre concepte du monde .

    • None le 30.07.2018 12:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Libre

      Complètement daccord avec vous... Comme déjà dit, lours polaire est devenu le symbole créé de toute pièce par les médias pour dénoncer le réchauffement climatique... On tue des ours brun, des grizzlis, on en entend même pas parler, pourtant il y en a en Europe, Nord des USA, Canada, etc mais ici « dont touch a lours polaire!! » Effectivement, il faudrait ranger le fusil et se laisser dévorer! Jaimerais bien voir ces gens une fois en situation réelle sil essaye de sauver leur peau ou bien donner leur corps à la nature...

    • zigouille le 31.07.2018 13:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Libre

      Vous aussi, car votre théorie même un homme des cavernes ne le comprendrait pas !

    • pupuce le 31.07.2018 13:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @None

      une lolette et au dodo !

  • Divad le 30.07.2018 09:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pauvre ours

    Il y a des enfants qui travail plus de 12 h par jour mais pleurons cet ours, Il y a encore des esclaves en 2018 mais pleurons cet pauvre ours. Il y a des personnes qui n'ont pas d argent pour ce soigner et qui meurt mais pleurons cet ours.

    • Pat le 30.07.2018 12:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Divad

      si on ne protège pas la nature, il n'y aura même plus ses enfants esclaves... plus d'hommes sur Terre. alors effectivement c'est important de faire qqch pour eux aussi mais l'article traite d'un autre sujet

    • Geu le 30.07.2018 14:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pat

      Effectivement on parle d UN ours comparé à des milliers de personne vous avez raison ABE

    • Tu Te Fout De Moi le 30.07.2018 14:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pat

      Exactement le sujet traitre un autre sujet alors pourquoi vous englobé tout les animaux si l article ne traite que les ours polaires ??? Des espèces s éteigne tout les jours malheureusement on peut pas tous les sauver et mettre la faute sur l homme est facile je ne dis pas que nous sommes innocent mais plein d espèce ont disparu alors que l homme n était qu a ces début...

    • pupuce le 31.07.2018 13:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Divad

      Quel rapport !

  • Geude le 30.07.2018 09:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Liberté

    Cest le 20 min a brigitte Bardot??? Le territoire est un concepte humain ... la terre n a pas de frontière et les hommes et animaux on le droit d allé ou bon leur semble à leur risque et péril.