France

27 juillet 2013 14:06; Act: 27.07.2013 14:26 Print

Paris: une fillette se réveille à la fourrière

L'action des équipes chargées de l’enlèvement des véhicules est à nouveau pointée du doigt après deux mésaventures similaires au mois d'avril.

Une faute?

Une fillette de 10 ans, qui dormait dans la voiture de sa maman stationnée sur les Champs-Elysées, s’est retrouvée à la préfourrière, dans le 17e arrondissement de Paris.

Il était un peu plus de 22h30 vendredi, lorsque la mère de famille a voulu effectuer une course rapide dans le magasin FNAC situé sur la plus belle avenue du monde, ouvert en nocturne. La maman ne veut pas réveiller sa fille.

Elle laisse sa Chrysler moteur tournant, pour que la climatisation puisse continuer à fonctionner. Moins de dix minutes plus tard, selon les premiers éléments de l’enquête, elle ressort du magasin, et constate que sa voiture a disparu. C’est le fouriériste qui se rend compte un peu plus tard de la méprise, au moment où il enlève le véhicule de son camion-plateau pour le déposer dans le parc fermé de la pré-fourrière Pouchet. La maman a pu retrouver sa fillette dans la foulée.

Un business qui roule

Fin avril, plusieurs erreurs du même type avaient en effet fait scandale. Un nourrisson, puis un enfant de 9 ans, avaient connu semblable mésaventure, et visité les fourrières parisiennes à leur corps défendant. Déjà, le travail des fouriéristes et leur volonté de faire du chiffre à tout prix avaient été pointés du doigt.

En toile de fond, certains rappelaient également que le nombre de places de stationnement à Paris, en dix ans, a chuté de 235'000 à 150'000. En moyenne, 700 voitures sont conduites chaque jour à la fourrière dans la capitale. Un «business» qui rapporte près de 34 millions d’euros chaque année.

(dro)