Vol Japon-Chine

01 décembre 2011 09:15; Act: 01.12.2011 09:45 Print

Parlant mal l'anglais, il décolle sans autorisation

En raison de son mauvais anglais, un pilote de la compagnie aérienne China Eastern a décollé sans autorisation. Un incident que la compagnie chinoise souhaite prévenir.

Une faute?

La compagnie aérienne China Eastern s'est engagée à «améliorer le niveau de communication en anglais» de son personnel navigant après qu'un de ses avions a décollé sans autorisation d'un aéroport japonais, un incident soumis à enquête.

China Eastern a également promis, dans un communiqué qu'elle a diffusé mercredi par microblog, de «totalement coopérer avec les investigations» en cours.

Un appareil de la compagnie avec 245 passagers à bord a décollé lundi de l'aéroport international du Kansai (dans la baie d'Osaka) sans avoir reçu le feu vert des contrôleurs aériens, a rapporté jeudi le journal China Daily. Les instructions données au pilote étaient au contraire d'attendre ce feu vert.

Aucun accident

La faute n'a provoqué aucun accident et le vol s'est poursuivi sans accroc jusqu'à sa destination, Shanghai.

Selon le quotidien, l'incident est résulté d'une incompréhension par le pilote chinois du message des contrôleurs aériens nippons énoncé en anglais, la langue internationale de la navigation aérienne.

China Eastern Airlines est l'une des trois plus grandes compagnies chinoises. Elle a récemment rejoint l'alliance SkyTeam, qui comprend notamment Air France, KLM et Delta.

(afp)