Israël

07 février 2019 18:58; Act: 07.02.2019 19:09 Print

Pas de campagne électorale avec l'armée

Le procureur général israélien a décrêté une période de 90 jours avant les élections interdisant d'utiliser l'armée à des fins de propagande.

storybild

Benjamin Netanyahu ne pourra pas utiliser des images de soldats dans sa campagne pour les législatives du 9 avril. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le procureur général israélien a interdit jeudi aux politiciens, en particulier au Premier ministre Benjamin Netanyahu qui est aussi ministre de la Défense,d'utiliser des images de soldats dans leur campagne pour les législatives du 9 avril.

«Il est interdit durant une période de 90 jours précédant les élections d'utiliser l'armée à des fins de propagande notamment sous forme d'images de soldats avec le Premier ministre, le ministre de la Défense ou pour tout candidat d'un parti politique», a statué le procureur général, dans un communiqué du ministère de la Justice.

Cette interdiction concerne notamment les visites de politiciens dans des bases de l'armée, a précisé le procureur.

Le parti de Netanyahu visé

Cette annonce fait suite à une démarche du parti travailliste (opposition) auprès de la commission centrale des élections contre l'utilisation par le Likoud, le parti de M. Netanyahu d'images du Premier ministre en compagnie de soldats.

«Le Premier ministre utilise des soldats comme des figurants de sa campagne électorale», a affirmé le parti travailliste dans un communiqué.

M. Netanyahu qui se présente dans sa campagne comme «Monsieur sécurité», a multiplié les rencontres filmées ou photographiées avec des soldats notamment lors de manoeuvres. Son principal rival, selon les sondages, Benny Gantz à la tête du nouveau parti «Résilience pour Israël», généralement classé au centre droit, mise aussi sur le thème de la sécurité.

Il s'est associé avec un autre ex-chef d'état-major et ancien ministre de la Défense, Moshé Yaalon.

Selon un récent sondage, la sécurité reste la principale préoccupation des Israéliens largement devant la lutte contre la corruption alors que M. Netanyahu est impliqué dans plusieurs affaires de corruption présumée.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Amateur le 10.02.2019 00:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous avons les moyens...

    Tiens Adolphe Netanyahu part en campagne !! Honte à l'apartheid !!

  • Tiers monde le 09.02.2019 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    Et alors

    Les news de ce pays derrière le Nigeria en terme de PIB ne nous intéressent pas...

  • Trump le 07.02.2019 23:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les gauchistes

    essaye toutes les astuces possible pour nuire ,ils inventent des lois juste pour ça

Les derniers commentaires

  • Amateur le 10.02.2019 00:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous avons les moyens...

    Tiens Adolphe Netanyahu part en campagne !! Honte à l'apartheid !!

  • Tiers monde le 09.02.2019 13:32 Report dénoncer ce commentaire

    Et alors

    Les news de ce pays derrière le Nigeria en terme de PIB ne nous intéressent pas...

  • Trump le 07.02.2019 23:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les gauchistes

    essaye toutes les astuces possible pour nuire ,ils inventent des lois juste pour ça

    • Salomon le 08.02.2019 14:31 Report dénoncer ce commentaire

      Trumpet

      La rédaction laisse les allusions antsemites qq heures et les retirent Le vent tourne Merci Trump