Milan

29 janvier 2020 20:19; Act: 29.01.2020 20:19 Print

Pas de voitures dimanche, sauf... pour aller au match

Confrontée à un haut niveau de pollution atmosphérique, Milan a décidé d'interdire la circulation des voitures dimanche. A une exception près.

storybild

La mesure de protection de l'air ne touchera pas les fans de football, dimanche. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Milanais et touristes devront circuler ou se promener à vélo, trottinette, ou en transports en commun de 10h à 18h, dimanche 2 février. Néanmoins, quelques rues resteront ouvertes à la circulation pour permettre notamment l'accès au stade de San Siro, où doivent s'affronter l'AC Milan et Hellas Vérone à partir de 15h.

Septante patrouilles de police municipale veilleront au respect de cette décision, contestée par une partie de la classe politique.
Le conseiller régional (centre droit) à l'Environnement, Raffaele Cattaneo, a ainsi dénoncé «un exemple de démagogie à la sauce verte.»

Le maire de Milan, Beppe Sala, issu du Parti démocrate (centre gauche), a lui-même reconnu que cette initiative ne permettrait pas de résoudre le problème du smog, et que «la solution était sur le long terme», en s'attaquant notamment au problème des chauffages à base de produits raffinés du pétrole et en incitant davantage les gens à ne pas utiliser leurs voitures ou à opter pour des véhicules moins polluants.

Le maire de Milan a aussi proposé courant janvier, qu'il soit interdit prochainement de fumer aux arrêts des tramways ou autobus. La proposition, qui vise à parvenir à une interdiction totale de fumer en plein air à Milan d'ici 2030, sera soumise en mars au conseil municipal.

Cette proposition a été aussi été critiquée. Raffaele Cattaneo a ainsi affirmé que la fumée de cigarettes représentait seulement 1,9% des émissions polluantes, et que la priorité était la question du chauffage domestique.

(reg/afp)