Séisme en Indonésie

30 juillet 2018 18:21; Act: 30.07.2018 23:43 Print

«Ils ont des vivres pour tenir au moins deux jours»

Plus de 500 personnes sont bloquées sur les pentes du volcan Rinjani depuis le séisme de dimanche, sur l'île de Lombok.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Plus de 500 randonneurs et leurs guides, parmi lesquels de nombreux étrangers, étaient bloqués lundi au mont Rinjani, site touristique populaire sur l'île de Lombok en Indonésie, au lendemain d'un puissant séisme meurtrier.

Des hélicoptères et des équipes de secours à pied ont été déployés pour évacuer les randonneurs piégés sur le mont Rinjani, un volcan prisé par les touristes pour ses sites de randonnées. Parmi eux se trouvent notamment des Français, des Allemands, des Néerlandais, des Américains ou encore des Thaïlandais, selon les autorités locales. Selon la télévision alémanique SRF, 13 Suisses se trouveraient parmi les personnes coincées et une centaine de ressortissants helvétiques se trouvent sur l'île.

Un Suisse est également présent sur l'île de Lombok. Interrogé par 20 Minuten, ce jeune homme de 23 ans, domicilié à Jakarta, explique que le chemin est «très étroit et peut facilement glisser» en cas de nouvelles répliques après le tremblement de terre.

Il raconte avoir été réveillé par les premières secousses et s'être réfugié sur le toit de son hôtel. «L'eau de la piscine a commencé a déborder». Le jeune homme a effectué l'ascension du volcan, en famille, quelques jours avant le tremblement de terre.«Je suis soulagé qu'il n'y ait pas plus de randonneurs blessés sur le Rinjani. (...) Cela aurait pu être bien pire parce que le chemin vers le sommet est très rocheux et peut facilement glisser.»

En ce qui concerne, les touristes coincés, le jeune suisse se veut confiant: «Il y a une source d'eau au bord du cratère et les rescapés ont des vivres pour tenir au moins deux jours, de plus les groupes ont sûrement avec eux les équipements pour pratiquer les spins médicaux de base.»


Scènes de panique

«Il y a toujours 560 personnes bloquées» à la suite de glissements de terrain consécutifs au tremblement de terre de magnitude 6,4 qui a frappé l'île dimanche, a déclaré le directeur du parc national de Rinjani, Sudiyono, qui n'a qu'un patronyme comme nombre d'Indonésiens. «Cinq cents sont dans la zone du lac Segara Anakan et 60 à Batu Ceper», a-t-il précisé. Le séisme a fait moins 16 morts et plus de 160 blessés. Des centaines de maisons ont été détruites, provoquant des scènes de panique, les habitants comme et les occupants des hôtels s'étant précipités à l'extérieur. La secousse a aussi été ressentie sur les petites îles de Gili, des destinations touristiques populaires au large de Lombok, ainsi qu'à Bali.

Selon le plan d'évacuation des autorités, les opérations de secours au mont Rinjani devraient durer au moins jusqu'à mardi. Outre les 560 randonneurs, des centaines d'autres ont déjà été évacués dimanche.

Des hélicoptères de l'armée ont largué de la nourriture et des boissons dans plusieurs endroits de la montagne, afin d'approvisionner les randonneurs bloqués. «Pour les victuailles, ils peuvent encore survivre un ou deux jours», a déclaré à l'AFP Agus Hendra Sanjaya, porte-parole de l'agence de recherche à Mataram. Aucun randonneur n'a été blessé, a-t-il assuré.


Une Française, présente sur place, raconte le séisme

Chutes de pierres

Le tremblement de terre a eu lieu à 50 km au nord-est de Mataram, la principale ville de Lombok. Cette île se trouve à une centaine de km à l'est de l'île de Bali, elle aussi très touristique.

Le mont Rinjani, qui culmine à 3726 mètres d'altitude, est le deuxième volcan d'Indonésie et il est très prisé pour ses sites de randonnées et magnifiques vues au sommet. Le séisme a provoqué la chute de tonnes de pierres et de boue, bloquant des randonneurs dans la montagne.

Les sentiers du mont Rinjani avaient été fermés après le séisme par crainte de nouveaux glissements de terrain. Le séisme de magnitude 6,4 avait été suivi par deux autres forts tremblements de terre et plus d'une centaine de répliques.

Le président indonésien, Jokowi Widodo, a visité lundi les zones sinistrées et promis une aide financière aux habitants qui ont perdu leur maisons dans la catastrophe. «Nous devons avoir à l'esprit que notre pays est sur la ceinture de feu. Les gens doivent donc être prêts pour toute catastrophe», a déclaré M. Jokowi.

L'Indonésie, un archipel de 17'000 îles et îlots, se trouve sur la ceinture de feu du Pacifique, une zone de forte activité sismique. Ce pays est frappé par de nombreux séismes, mais la plupart ne sont pas dangereux.

En 2004, un tsunami provoqué par un séisme sous-marin de magnitude 9,3 survenu au large de l'île de Sumatra, dans l'ouest de l'archipel, a provoqué la mort de 220'000 personnes dans les pays qui bordent l'océan Indien, dont 168'000 en Indonésie.

(bee/cga/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TraX le 30.07.2018 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aidez les locaux !!!

    On se calme... je vis à Bali depuis 3 ans, oui ce tremblement de terre est dramatique pour les familles locales dont les maisons se sont effondrées, faisant une dizaine de mort et de nombreux blessés... Mais pour les quelques centaines de touristes bloqués pendant 2 jours (avec eau et vivres) au pied de la montagne... ça va, pas besoin d'en faire un drame. Ils voulaient de l'aventure, ils en ont! J'espère qu'ils auront tous La décence de laisser 100/200.- de dons une fois redescendu au villages pour aider les locaux à reconstruire leur petites maisons... MERCI d'avance

  • Francisca Brel le 30.07.2018 18:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cétait mieux avant

    Courage pour les randonneurs bloqués. Mais le tourisme a bien évolué, ya 20 ans on se retrouvait seul au sommet. Et la plus de 500 sur la montagne... les sanctuaires disparaissent.

  • Pierre D. le 30.07.2018 18:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Courage!!!

    Courage aux gens coincés sur ce volcan et à leurs entourages. En espérant que cela puisse bien ce terminer.

Les derniers commentaires

  • Mb le 31.07.2018 00:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bm

    Courage je trouve sa tellement terrible pour eux. Laos, Cambodge, Japon, et maintenant Indonésie .

  • Légoiste le 30.07.2018 22:09 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faites ce que je dis, ne faites pas ce que je fais

    Ça me fait toujours rire les gens qui disent que le tourisme nest plus ce quil était. Quon ne peut désormais plus voyager comme avant.. Cest vrai que cest insensé! Pourquoi les gens veulent tous voyager alors que certains aimeraient simplement être seuls sur les lieux touristiques..?! Cest pourtant pas compliqué laisser les être les seuls à voyager bon sang!

  • Tat le 30.07.2018 20:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oufff

    Nous lavons échappé bel dire que la veille nous y étions ... En tout cas sur Gili Trawangan aucun ressenti mais cest impressionnant de voir les elicos passé... courage aux locaux! Ces personnes ont la main sur le coeur

    • ressenti oui le 30.07.2018 23:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Tat

      mes enfants sont a gili et leur lit s est soulevé!!

    • Tat le 31.07.2018 03:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ressenti oui

      Personnellement rien ressenti... on a du avoir le sommeil trop lourd

    • ressenti oui le 31.07.2018 08:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Tat

      vous pensez que je raconte des craks??

    • Tat le 31.07.2018 11:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ressenti oui

      Non je menfou un peu jy etais jai rien senti point apres vos enfants bah sils lont ressenti bah ils lont senti ...

  • Quentin le 30.07.2018 19:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Money train

    Bali et Lombok là bas c'est que l'argent qui compte, attention aux excursions soit disant encadrée, allez en Thailand c'est mieux

    • Jessica C. le 31.07.2018 01:26 Report dénoncer ce commentaire

      Bravo

      Commentaire inutile.

  • Ernest Pellegrini le 30.07.2018 19:23 Report dénoncer ce commentaire

    Habitants et touristes

    Parler des touristes ? Oui, mais surtout de la population qu'eux vivent là-bas et qui ont tout perdu. Les touristes s'en sortiront parce que le gouvernement fera tout pour y parvenir contrairement aux habitants.