Proche-Orient

20 novembre 2013 09:58; Act: 20.11.2013 10:45 Print

Pour Khamenei, Israël «est voué à la disparition»

Le guide suprême iranien, l'ayatollah Ali Khamenei, a déclaré mercredi qu'Israël est «voué à la disparition» lors d'un discours devant 50'000 miliciens islamistes réunis à Téhéran.

Sur ce sujet
Une faute?

«Les fondements du régime sioniste ont été affaiblis très fortement et il est voué à la disparition. Aucun phénomène imposé par la force ne peut durer», a déclaré M. Khamenei, dont le discours était retransmis en direct par la télévision d'Etat. L'Iran ne reconnaît pas l'existence de l'Etat d'Israël et soutient les mouvements armés qui luttent contre lui.

France à genoux devant Israël

Le guide de la Révolution islamique iranienne a également accusé la France d'avoir «cédé aux Etats-Unis» et de s'être «mise à genoux devant le régime israélien» en empêchant la conclusion d'un accord sur le programme nucléaire iranien lors des précédentes négociations à Genève.

La réunion du groupe P5 1 et des négociateurs iraniens n'avait pas permis de dégager un accord le 10 novembre en partie en raison de la position intransigeante de la France. Un nouveau round de négociations débute mercredi à Genève et les dirigeants iraniens ont multiplié les déclarations optimistes au cours des derniers jours.

L'ayatollah Khamenei a toutefois rappelé que l'Iran ne reculerait pas «d'un iota» sur la question de ses droits nucléaires et a précisé avoir fixé une «ligne rouge» aux négociateurs qui discuteront avec les cinq membres permanents du Conseil de sécurité de l'ONU et l'Allemagne.

Selon lui, les représentants français «ont non seulement cédé aux Etats-Unis mais ils se sont également mis à genoux devant le régime israélien» lors de la précédente réunion. Il a ajouté que l'Iran «giflerait ses agresseurs d'une manière qu'ils ne l'oublieraient jamais» sans toutefois mentionner un pays en particulier.

(ats)