Afghanistan

06 février 2019 22:28; Act: 07.02.2019 06:45 Print

Pourparlers à Moscou: «Ce fut un grand succès»

Ce premier dialogue intra-afghan du processus de paix en cours s'est tenu en l'absence de représentants du gouvernement.

storybild

L'ex-président afghan Hamid Karzaï s'est dit satisfait. (Photo: Keystone)

Une faute?

Talibans et représentants de l'opposition au gouvernement afghan se sont quittés mercredi sur un satisfecit à l'issue de deux jours de pourparlers à Moscou. Ils se sont accordés sur un communiqué commun.

«Ce fut un grand succès. Nous nous sommes mis d'accord sur de nombreux points et j'espère qu'à l'avenir nous pourrons aller plus loin et enfin parvenir à une solution», a déclaré le chef de la délégation talibane, Sher Mohammad Abbas Stanikzai.

L'ex-président afghan Hamid Karzaï s'est également dit satisfait «des résultats de la réunion» et «d'être parvenus à une déclaration très substantielle».

Les 80 membres de partis politiques et de la société civile afghane, d'où ne figurait aucun membre du gouvernement du président afghan Ashraf Ghani, ont établi en accord avec la dizaine de représentants talibans une déclaration d'intention en neuf points.

Droit des femmes

Outre des engagements à poursuivre «des pourparlers intra-afghans», les deux parties, qui ont voté l'accord à main levée après sa lecture, se sont engagées à respecter de nombreux droits, dont celui des femmes «conformément aux valeurs islamiques».

Le «retrait complet des forces armées étrangères» figure également dans la déclaration finale, de même que l'engagement que le territoire afghan «ne pose pas de menace à la communauté internationale», deux points sur lesquels les Etats-Unis et les talibans semblent avoir posé les bases d'un accord lors de leurs derniers pourparlers fin janvier à Doha.

Ce premier dialogue intra-afghan du processus de paix en cours s'est tenu en l'absence de représentants du gouvernement, qui n'y ont pas été conviés en dépit d'appels répétés du président Ashraf Ghani à négocier.

(nxp/ats)