Etats-Unis

09 décembre 2008 06:59; Act: 09.12.2008 08:39 Print

Premières tensions au sein de l'équipe Obama

Il est survenu lorsque l'ancienne rivale du président-élu, Hillary Rodham Clinton et la nouvelle ambassadrice des Etats-Unis à l'ONU, Susan Rice, effectuaient séparément leur première visite au Département d'Etat.

Une faute?

Susan Rice a exprimé son souhait de nommer sa propre équipe de transition à l'intérieur même du Département d'Etat à Washington, selon des sources proches de l'administration transitoire, sous couvert d'anonymat. Ce fait serait rarissime, voire sans précédent.

Le poste de Susan Rice est basé à New York, siège des Nations unies, où elle dispose déjà d'un petit staff pour la période de transition, qui dure jusqu'au 20 janvier.

Ce signal montre clairement à Barack Obama que Susan Rice a l'intention d'user à son poste d'une influence plus importante que ne le veut la coutume.

Hillary Clinton, qui sera à la tête de la politique étrangère américaine et Susan Rice ont eu des relations tendues pendant les primaires de la campagne démocrate. Hillary Clinton pourrait avoir vécu comme une trahison la nomination de Susan Rice, ayant soutenu Barack Obama, mais ayant fait partie de l'équipe du président Bill Clinton.

Sous administration Clinton, l'ambassadeur à l'ONU Richard Holbrooke et la secrétaire d'Etat Madeleine Albright avaient connu des relations glaciales. Madeleine Albright avait alors pris sous sa coupe Susan Rice. Mais lors des primaires démocrates de 2008, la première a soutenu Hillary Clinton et la seconde, Barack Obama.

(ap)