Trafic ferroviaire

11 décembre 2011 16:07; Act: 11.12.2011 20:07 Print

Premiers voyageurs dans les TGV Rhin-Rhône

Les TGV Rhin-Rhône sont entrés en service dimanche sur la première LGV (ligne à grande vitesse). Des animations ont accueilli les premiers voyageurs

Une faute?

Attendu dans l'Europe des régions, les TGV Rhin-Rhône sont entrés en service dimanche sur la première LGV (ligne à grande vitesse) construite en France de région à région, sans être directement orientée vers Paris. Les 140 km construits entre Mulhouse et Dijon, mis en service le même jour, raccourcissent de 30 minutes le trajet entre Paris et la Suisse.

Les voyageurs ont été accueillis dimanche matin par des animations dans les gares desservies par la nouvelle ligne, avec notamment des distributions de friandises et de cadeaux par la SNCF.

En gare de Strasbourg, des responsables de la SNCF et des élus - dont le président du conseil régional et ministre Philippe Richert et le maire de la ville, Roland Ries - ont salué le départ en matinée d'un Strasbourg-Montpellier, chapeau de chef de gare sur la tête et sifflets à la bouche.

«Premier train de l'Europe des régions»

«C'est un moment qui était attendu depuis vingt ans, c'est le premier train de l'Europe des régions», s'est félicitée Barbara Dalibard, directrice générale de SNCF Voyages, présente sur les quais de la gare de Strasbourg.

«Les clients sont au rendez-vous, nous avons déjà enregistré un demi million de réservations et ce week-end, nous avons un taux de réservation de 80%», a-t-elle souligné. La mise en service de la première LGV coïncidait avec le bouleversement des horaires des trains de la SNCF, qui s'est déroulé sans accroc.

Nouvelle voie

Le TGV Rhin-Rhône emprunte la portion de ligne de 140 km nouvellement construite entre Villers-les-Pots (Côte-d'Or) et Petit- Croix (Territoire-de-Belfort).

Il permet le renforcement des liaisons de Paris vers Dijon, la France-Comté, Mulhouse et la Suisse. Et il ouvre surtout un axe province-province reliant Strasbourg à Lyon avant de rejoindre la LGV Méditerranée.

Au départ de Paris, 20 minutes sont gagnées vers Mulhouse (2 heures 40 de trajet désormais) et 1 heure 30 vers Belfort- Montbéliard (2 heures 15 de trajet). Au départ de Strasbourg, les voyageurs gagnent 1 heure 5 minutes de trajet vers Lyon (3 heures 40 de trajet désormais).

Liaisons avec la Suisse

Les 140 kilomètres de LGV nouvellement construits entre Mulhouse et Dijon raccourcissent de 30 minutes le trajet entre Paris et la Suisse. Par conséquent, le trajet de Bâle à Paris dure trois heures et celui de Zurich vers la Ville lumière quatre heures, soit une demi-heure de moins que jusqu'ici.

Mais la ligne Rhin-Rhône pourrait ne pas remplir toutes ses promesses avec la Suisse. La liaison ferroviaire qui devait mettre d'ici quelques années Bâle à 2h30 de Paris semble remise aux calendes grecques, la réalisation de certains tronçons étant reportée de plusieurs années, voire remise en cause.

Pour que la LGV Rhin-Rhône soit complètement réalisée, devront s'y ajouter ensuite une branche Sud, de Dijon à Lyon, ainsi qu'une branche Ouest, de Genlis vers Dijon, qui doit permettre de connecter la branche Est à la LGV Paris-Lyon, en traversant l'agglomération dijonnaise.

(ats)