Egypte

28 décembre 2011 08:57; Act: 28.12.2011 14:28 Print

Procès d'Hosni Moubarak ajourné

Le procès de l'ex-président égyptien Hosni Moubarak, qui a repris mercredi au Caire, a été ajourné à lundi.

Voir le diaporama en grand »
20.06 L'ancien président égyptien a été déclaré cliniquement mort, mardi soir. Quelques heures après, des officiels égyptiens ont assuré qu'il se trouvait dans le coma à l'hôpital militaire de Maadi, un quartier chic du sud du Caire. 19.06 L'ancien président égyptien Hosni Moubarak est dans un état de mort cérébrale, a indiqué mardi soir l'agence officielle Mena. Quelques heures auparavant, l'ancien raïs avait subi une défibrillation après une crise cardiaque et une attaque cérébrale. 17.01 Les plaidoiries de la défense ont commencé mardi. Elles dureront cinq jours. 05.01 Le procureur en charge du procès de l'ex dictateur Hosni Moubarak a requis jeudi la peine capitale contre l'ancien homme fort de l'Egypte. 02.06 Il a été interné dans l'aile médicalisée de la prison de Tora depuis qu'une peine de réclusion à perpétuité a été prononcée contre lui le 2 juin pour son rôle dans la mort de centaines de manifestants. 04.01 Après un nouvel ajournement, une audience a eu lieu. Le procureur estime avoir des preuves de l'implication d'Hosni Moubarak dans le meurtre de manifestants. 30.10 La reprise du procès a été reportée au 28 décembre. 03.08 Hosni Mouibarak a assisté à son procès sur une civière dans le box des accusés. L'ex-président égyptien Hosni Moubarak, accusé de corruption et d'être impliqué dans le meurtre de manifestants, a plaidé non coupable mercredi matin devant le tribunal pénal du Caire. Durant trente ans, Hosni Moubarak a régné d'une main de fer sur l'Egypte. Moubarak (à gauche) a succédé à Anouar el-Sadate (à droite), après la mort de ce dernier en octobre 1981. Le 14 octobre 1981, le nouveau président Hosni Moubarak a prêté serment au Parlement égyptien du Caire. Moubarak était un partenaire important pour les USA (le président Bill Clinton au centre) et Israël (Yitzhak Rabin à gauche), pour la paix au Proche-Orient. Moubarak (à droite) serre la main du leader palestinien Yasser Arafat, lors d'une rencontre à la Maison-Blanche en septembre 1995. Moubarak avec le dirigeant libyen Mouammar Kadhafi en octobre 1989, alors que les relations entre l'Egypte et le monde arabe sont perturbées par le traité de Camp David. Rencontre avec le dictateur irakien Saddam Hussein en mars 1985. A gauche se trouve le roi Hussein de Jordanie. Moubarak a côtoyé beaucoup de présidents américains. Il pose ici devant Ronald Reagan à Washington, en février 1982. Avec George Bush en 1989. Avec George W. Bush en 2003. Rencontre avec Barack Obama en 2010.

Sur ce sujet
Une faute?

Le président de la cour a entendu les déclarations des avocats de l'ex- raïs et de ses opposants. M. Moubarak, qu'on dit souffrant, est arrivé au tribunal à bord d'une ambulance.

Le président de la cour, Ahmed Refaat, a entendu les avocats de l'ancien président, qui plaident non coupable, et les défenseurs de ses adversaires, qui eux l'accusent pour le meurtre de manifestants lors de la révolte du début de l'année en Egypte.

L'audience, surtout formelle, a ensuite été ajournée à lundi.

Quelque 5000 policiers ont été déployés autour du tribunal, lequel a été installé dans une école de police de la périphérie du Caire, en coordination avec l'armée.

Un groupe de manifestants, dont des membres des familles des victimes de la répression, sont venus lancer des slogans contre l'ancien raïs et le pouvoir militaire qui lui a succédé.

«Ce procès est une farce, c'est toujours la même bande qui est au pouvoir», ont-ils scandé, en assurant vouloir appeler à une mobilisation de masse le 25 janvier prochain, pour le premier anniversaire du début de la révolte contre le régime Moubarak.

Des partisans de l'ex-homme fort égyptien étaient aussi présents, avec des slogans comme «insulter Moubarak c'est insulter les honnêtes gens».


Hosni Moubarak a quitté le pouvoir le 11 février dernier à l'issue d'une révolution de 18 jours.

(ats)