Libye

08 novembre 2018 23:45; Act: 08.11.2018 23:47 Print

Processus électoral au printemps 2019

Le processus électoral en Libye devrait démarrer au printemps 2019, selon l'ONU. Une conférence nationale doit avoir lieu en début d'année.

storybild

Des soldats loyaux au maréchal Haftar à Benghazi, le 24 octobre 2018. (Photo: AFP)

Une faute?

Le processus électoral en Libye devrait démarrer au printemps 2019 après la tenue d'une conférence nationale en début d'année, a indiqué jeudi l'émissaire des Nations unies pour ce pays miné par les divisions politiques.

Evoquée depuis l'an dernier, cette conférence nationale réunissant les différents acteurs libyens avait été repoussée, mais «les conditions sont désormais plus propices», a avancé Ghassan Salamé lors d'une vidéoconférence avec le Conseil de sécurité de l'ONU.

«La conférence nationale devrait se tenir dans les premières semaines de 2019. Le processus électoral qui en découlera devrait commencer au printemps 2019», a précisé M. Salamé, qui s'exprimait depuis Tripoli.

Chaotique période de transition

Le scrutin est censé mettre fin à une interminable et chaotique période de transition dans ce riche pays pétrolier en proie à l'anarchie depuis la chute en 2011 du régime de Mouammar Kadhafi.

Réunis à Paris fin mai par le président français Emmanuel Macron, quatre principaux protagonistes du conflit libyen s'étaient engagés à organiser des élections générales le 10 décembre. Mais ce plan est tombé à l'eau en septembre, les Etats-Unis, la Russie et d'autres membres du Conseil de sécurité refusant de valider le calendrier.

Une conférence internationale sur la Libye doit avoir lieu les 12 et 13 novembre à Palerme (Sicile).

(nxp/afp)