Kenya

15 juillet 2014 08:28; Act: 15.07.2014 08:52 Print

Quatre rhinocéros tués, pire attaque depuis 1988

Des braconniers ont massacré quatre rhinocéros dans une réserve du centre du Kenya. Il s'agit de la pire attaque contre cette espèce depuis 1988 dans le pays.

Sur ce sujet
Une faute?

Le 9 juillet, deux groupes de braconniers armés ont réussi à pénétrer de nuit dans la réserve naturelle privée d'Ol Jogi, située à 225 kilomètres au nord de Nairobi, au Kenya, a déclaré lundi le service kényan de la vie sauvage (KWS). Les braconniers «ont réussi à s'échapper avec trois cornes», a-t-il ajouté.

«Deux suspects ont été arrêtés et doivent comparaître devant la justice aujourd'hui (lundi)», a précisé un porte-parole du service.

Selon le KWS, les braconniers ont tué une vingtaine de rhinocéros cette année, contre 59 l'an dernier. Il ne reste plus qu'un millier de bêtes dans le pays. Pour certains défenseurs de la nature, ces chiffres sont toutefois largement sous-estimés.

Le braconnage des rhinocéros et des éléphants a explosé au Kenya, comme dans le reste de l'Afrique, depuis la fin des années 2000, dopé par la demande asiatique. Des superstitions attribuent à tort à la corne de rhinocéros des vertus médicinales. L'ivoire est quant à lui recherché pour la fabrication d'objets décoratifs.

(ats/afp)