Bolivie

02 octobre 2011 00:41; Act: 02.10.2011 00:56 Print

Reprise de la marche indigène sur La Paz

Plusieurs centaines d'indigènes boliviens ont repris samedi une marche sur La Paz pour protester contre un projet de route traversant leur territoire.

Sur ce sujet
Une faute?

Le cortège a pris le départ tôt samedi matin depuis Quiquibey, à 300 kilomètres au nord-est de la capitale, a précisé l'un des leaders Rafael Quispe qui a répété que les indigènes exigent l'abandon d'un projet de route à travers une réserve naturelle dans la région amazonienne de la Bolivie.

«La marche est d'ores et déjà dans le département de La Paz», a souligné le leader indigène qui a estimé que le cortège devrait progresser de 20 à 25 kilomètres par jour.

Les Indiens amazoniens ont entamé mi-août une marche de 600 km sur La Paz pour manifester leur opposition au projet de route traversant le Tipnis, parc national au centre de la Bolivie et terre ancestrale de 50'000 indigènes.

Impacts politiques

La marche a recueilli au fil des semaines un écho médiatique croissant et suscité des soutiens politiques divers. Sa dispersion dimanche par la police, qui a fait plusieurs blessés, a soulevé une vague d'indignation dans le pays.

Deux ministres et un vice-ministre ont démissionné. Le président socialiste Evo Morales a demandé «pardon» pour une répression qu'il dit n'avoir pas autorisée. Il a annoncé la suspension du projet routier le temps d'une consultation et a invité les marcheurs au dialogue.

Face à la détermination des marcheurs, le président Morales a de nouveau dénoncé une manifestation politique visant, selon lui, à «faire échouer les élections de responsables judiciaires le 16 octobre».

(afp)