Disparition inquiétante

24 décembre 2011 09:50; Act: 24.12.2011 11:07 Print

Reprise des recherches pour retrouver Enzo

Les recherches pour retrouver Enzo, un bambin de deux ans qui a échappé à la vigilance de sa mère jeudi en France, ont repris. La police craint une noyade du petit dans la Meuse.

storybild

Enzo aurait pu tomber dans la Meuse qui coule non loin de sa maison. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Les recherches pour retrouver Enzo, un petit garçon de deux ans disparu depuis jeudi après-midi, devraient reprendre vers 8H30 ce matin à Harréville-les-Chanteurs en Haute-Marne après une interruption dans la nuit.

Au moins trente gendarmes départementaux et une dizaines d'enquêteurs, sans compter les pompiers et les habitants, dont un grand nombre avait participé au début des recherches, doivent être mobilisés ce matin.

Une zone de 300 mètres en amont et en aval du pont qui enjambe la Meuse, à quelques centaines de mètres du lieu où le garçonnet a disparu, a déjà été ratissée.

Brigade cynophile

Trois chiens appartenant à la brigade cynophile des pompiers et des gendarmes avaient chacun 'marqué' la fin de la piste du garçonnet sur ce pont, l'un d'entre eux montant même sur le parapet, ce qui avait amené les enquêteurs à privilégier la piste de l'accident.

Mais le travail de trois plongeurs subaquatiques de la gendarmerie autour de ce pont, qui ont exploré jusqu'au lit de la rivière à près de 3 mètres de profondeur vendredi en fin d'après-midi, n'a rien révélé. Il n'était pas donc prévu ce matin de solliciter à nouveau les plongeurs, et les gendarmes vont concentrer leurs recherches ailleurs. La rivière, qui devient souterraine à cinq kilomètres en aval, est actuellement en crue et très boueuse avec un fort courant.

L'enquête judiciaire pour disparition inquiétante se poursuit également. Enzo, 2 ans, a disparu jeudi en fin d'après midi alors qu'il se trouvait à proximité du dépôt-vente où travaille sa mère à Harréville-les-Chanteurs.

Selon le parquet de Chaumont, l'enfant avait l'habitude de circuler entre le magasin géré par sa mère et le garage de son grand-père, situé juste à côté. Au moment de sa disparition, le petit garçon aux cheveux châtains, qui mesure environ un mètre, était vêtu d'un anorak bleu nuit, orné d'un motif du dessin animé Cars, d'une écharpe rouge et d'un pantalon de jogging.

(afp)