Blocage d'une mine de charbon

29 octobre 2018 22:18; Act: 29.10.2018 23:18 Print

Péripéties et émotions au retour des Romands

par Pauline Rumpf - Après avoir bloqué une mine de charbon en Allemagne, les quelques Romands présents ont connu un retour mouvementé. Ils gardent toutefois en eux les émotions fortes du week-end.

Reportage au coeur de l'action «Ende Gelände», avec un groupe de Romands ayant fait le déplacement jusqu'en Allemagne pour aller bloquer une mine de charbon dénoncée comme étant la plus polluante d'Europe.
Sur ce sujet
Une faute?

Après avoir participé à l'action Ende Gelände en Allemagne, qui visait à bloquer une mine de charbon pour protester contre la déforestation et les dégâts climatiques induits, l'équipe de Romands que nous avons suivie sur place a connu un retour un brin chaotique.

Autostop hasardeux

«Arrivés à Francfort, on a tenté le stop pendant deux bonnes heures dans le froid et la nuit qui tombait, raconte Antoine. On s’est résigné à prendre le train.» Un deuxième binôme à tenté le stop depuis un village voisin de la mine. «On a bien galéré, et on a un peu subi la haine des locaux, concède Alex. Après coup on s’est dit qu'il y avait probablement plein d’employés et sympathisants de l'entreprise exploitant la mine.»

Finalement, une fois lancés, ils sont parvenus à rentrer, tout en vivant une expérience et des conversations enrichissantes avec leurs chauffeurs d'un instant, raconte Alex. «Le temps que ça nous a pris n’est pas perdu et il se pourrait même qu’il aie d’autant plus de valeur», estime-t-il. Une autre partie du groupe avait réservé un train de nuit pour samedi soir, mais devant l'absence de couchettes, s'est résolu à dormir à même le sol du wagon, créant ainsi une scène plutôt insolite.

Le petit groupe a ensuite appris que quatre de leurs connaissances, membres de Lausanne action climat (LAC) avaient été placés en garde à vue après être allés bloquer les voies de train. Ils ont pu rentrer en bus lundi grâce aux dons d'autres militants.

«Tout ça pour garder en mémoire cette expérience unique, résume Antoine. C’était un privilège de faire partie de cette atmosphère de respect des uns des autres en tout temps, et de cette structure gigantesque mise en place dans de si brefs délais. Par exemple, la création d'un campement pour plus de 5000 personnes en deux jours, avec de la nourriture chaude, des bus et trains organisés pour faire venir les gens depuis toute l'Europe...» La brièveté du délai était due aux autorisations, délivrées à la dernière minute par les autorités.

Émotions et réflexion

Les slogans et chants de la manifestation résonneront encore longtemps dans les têtes de ces militants. «C'était notre première action du genre, mais clairement pas la dernière, assure Sheridan. Nous sommes prêts à prendre des risques maintenant, car si nous n'agissons pas, nous risquons bien plus gros pour le futur de l'humanité sur Terre. C'est un combat contre la domination du profit sur la planète, de l'humain sur la nature, des grandes entreprises sur le peuple.»

Le groupe de Romands a aussi réfléchi au message porté par l'événement auquel ils ont participé. «Par cette action, on ne s’oppose pas seulement aux usines à charbon, mais au système de consommation électrique actuel, précise Antoine. Selon moi, la solution à long terme n’est pas de construire des milliers d’éoliennes et de panneaux solaires, mais de trouver des moyens de réduire la demande. Et cela passe autant par les gouvernements que les individus et les entreprises.»

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • nanardino le 30.10.2018 05:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous sommes des écolos..

    Des ecolos qui on galérés pour rentrés...difficultés à trouver des automobilistes assez cons pour prendre ces antibagnoles se sont résignés à prendre le train qui était à propulsion électrique énergie obtenue en Allemagne par le charbon...ou le nucléaire allez roulez jeunesse

  • Vador300 le 29.10.2018 23:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Non à lUE

    Bof! Ça ressemble plutôt à un trip du guide du routard mal préparé. Ils auraient pu faire un stop par Bruxelles pour lire deux pages de nos droits souverains. Au moins tout le monde aurait appris qqch.

  • Jean-Maurice le 30.10.2018 00:07 Report dénoncer ce commentaire

    Résultat des courses ?

    Du coup au final ils ont bloqué la mine quoi ? Une demi-journée ? Avec quel résultat ?

Les derniers commentaires

  • Ecolo le 30.10.2018 19:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    écolo mais pas trop

    Et ils sont pas même rentrés à pied ?

  • Silvio Viotti le 30.10.2018 15:06 Report dénoncer ce commentaire

    Ecolos à quel niveau ?

    N'oublions pas que cette mine de charbon est nécessaire en Allemagne pour avoir de l'électricité qu'ils n'ont plus suite à la fermeture de leurs centrales nucléaires... cette forêt n'aurait subi aucun dommage si ce pays n'avait pas voulu sortir aussi rapidement du nucléaire, avec des solutions qui défigurent et détruisent le paysage (mines, éoliennes) et qui polluent tellement plus que le reste !

  • Incredible le 30.10.2018 08:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Miracle vert

    C est fini et alors? La terre commence à refroidir ? À regarder dehors, on dirait que ça marche!

  • Postwar96 le 30.10.2018 08:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêter de les idolâtrer 20 mins

    C'est bien de sponsoriser des actes de vandalisme, vivement que ses écolos... que dis-je ses héros reviennent. Qu'ils soient félicités et acclamés pour leurs audaces. Quand le fait de rester assis devant une usine ou autre avec des panneaux en ne voyant que le coté "écologique" mais pas humain (chômage etc.) sera un vrai exploit on m'appelera car pour l'instant je ne vois que des actes illégales malgré des autorisations etc. Même si la question de la santé de notre planète est très importante. Ils ne s'y prennent pas de la bonne façon.

  • marcValais le 30.10.2018 08:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Parlons autostop

    Le stop est effectivement une cause écologique. Les voitures sont à moitié remplies. C est pratique et complémentaire aux transports publics dans les régions péri féeriques. Malheureusement plus à la mode.

    • Bonnesraisons le 30.10.2018 08:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @marcValais

      Avec toute la faune actuelle, plus personne n a envie d avoir un spécimen à son bord.

    • Raoul le 30.10.2018 09:15 Report dénoncer ce commentaire

      @marcValais

      Des voitures remplies consomment aussi plus que des voitures à moitié remplies  Si donc, ces braves écologiques avaient vraiment voulu se déplacer de manière écologique, ils auraient pu montrer l'exemple en allant à vélo, à cheval ou à pied. Après tout, c'est bien là l'avenir pour lequel ils se battent

    • marcValais le 30.10.2018 17:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Bonnesraisons

      Égoïsme de chacun On milite pour l écologie et on veux son confort et surtout la clim. Les restrictions c est pour les autres