Thaïlande

11 février 2011 12:05; Act: 11.02.2011 12:10 Print

Saisie massive d'animaux rares

Des centaines d'animaux sauvages ont été saisies dans les valises d'un Indonésien à l'aéroport de Bangkok, ont rapporté vendredi les autorités thaïlandaises.

storybild

des tortues d'Inde, une espèce très rare, ont été retrouvées. (Photo: AFP)

Une faute?

Parmi eux figurent plusieurs dizaines de serpents, d'araignées, et de tortues parmi les plus rares au monde.

L'homme, 34 ans, s'apprêtait à prendre l'avion lorsque le contrôle de ses bagages aux rayons X a révélé la présence de plusieurs centaines d'animaux vivants entassés dans trois valises, selon la Division de protection de la flore et de la faune sauvages.

Des compartiments spéciaux avaient été aménagés dans les bagages, pour y accueillir notamment 88 tortues étoilées d'Inde, 33 tortues à tête jaune, et une tortue à soc - des espèces extrêmement rares et protégées.

34 pythons, 18 mygales

Parmi les découvertes des douaniers se trouvaient aussi deux boas constrictor et 34 pythons royaux, 18 mygales enfermées dans des boîtes en plastique, des écureuils, plusieurs espèces de lézards et un perroquet Gris du Gabon.

Le trafiquant a expliqué aux autorités avoir acheté tous ces animaux au célèbre marché de Chatuchak, situé dans le nord de la capitale thaïlandaise.

Sous les fenêtres des autorités

D'après Traffic, qui lutte contre la contrebande des espèces en danger, le plus grand marché à ciel ouvert de Bangkok est «une plaque tournante pour le trafic de certaines des espèces les plus rares au monde».

Le directeur régional de l'organisation, William Schaedla, a accueilli la saisie avec satisfaction mais émis des réserves sur ce commerce au grand jour d'animaux protégés, «juste sous les fenêtres» des services en charge de leur protection.

«La situation est totalement inacceptable dans un pays qui prétend s'attaquer efficacement aux trafics illégaux d'espèces», a-t- il déclaré.

Les autorités ont estimé que le trafiquant avait acheté ces animaux pour environ 18.000 euros. Il sera poursuivi pour possession illégale et trafic d'animaux sauvages et encourt une peine maximum de quatre ans de prison.

(ats)