Affrontements au Mali

01 mai 2012 07:12; Act: 01.05.2012 07:12 Print

Sanogo dit «maîtriser la situation»

Le chef de l'ex-junte malienne affirme «maîtriser la situation» à Bamako, où des combats opposent depuis plusieurs heures ses partisans à la garde présidentielle loyale à Amadou Toumani Touré.

Une faute?

Dans un message écrit diffusé par la télévision malienne, le chef de la junte, le capitaine Amadou Haya Sanogo, «informe la population malienne que l'aéroport de Bamako, l'ORTM (Office de radio- télévision du Mali), et le camp de Kati sont sous son contrôle» et dit «maîtriser la situation».

La plus grande confusion règne dans la capitale malienne, où les combats se poursuivent, selon des témoignages, malgré les assurances de l'ex-junte.

En début de nuit, une source diplomatique régionale indiquait que l'aéroport de Bamako était sous contrôle des forces loyalistes. Selon des membres du personnel de l'aéroport, cité par le site d'informations en ligne Malijet, plusieurs avions ont atterri sur le tarmac de l'aéroport.

Toutefois, la situation restait très incertaine près du siège de l'Office de radio-télévision du Mali (ORTM), partiellement contrôlé par les «bérets rouges» de la garde présidentielle en début de nuit, avant que ne reprennent les échanges de tirs, selon des médias locaux.

Selon tous les témoignages, les combats semblent s'être concentrés autour du camp militaire de Kati, quartier général de l'ex-junte au pouvoir situé à 15 km de la capitale.

La route entre Bamako et le camp de Kati était bloquée par des éléments des forces loyalistes, qui selon des sources diplomatiques régionales, encerclent la ville.

(ats)