France

01 juillet 2015 17:11; Act: 01.07.2015 17:16 Print

Sarkozy: «Je me demande qui ne m’écoutait pas…»

L'ancien président Français a réagi avec ironie aux révélations selon lesquelles il a été écouté par les Etats-Unis durant son mandat à l'Elysée.

Sur ce sujet
Une faute?

Nicolas Sarkozy a ironisé sur les écoutes dont il a fait l’objet, ainsi que Jacques Chirac et François Hollande, de la part de l’agence de renseignement américaine NSA, en affirmant, mercredi au Monde: «Avec le recul, je me demande qui ne m’écoutait pas…».

L’ex-chef de l’Etat fait ainsi allusion, outre les écoutes de la NSA, aux écoutes judiciaires dont il a également fait l’objet, et aux enregistrements clandestins de son ex-conseiller officieux Patrick Buisson, durant son quinquennat.

A propos des écoutes de l’agence américaine, il s’est exclamé: «c’est inacceptable. Je me doutais qu’il y avait des écoutes mais je n’imaginais pas qu’elles pouvaient viser des responsables politiques personnellement. Avec le recul, je me demande qui ne m’écoutait pas…».

La réaction de Barack Obama a-t-elle été à la hauteur, lui demande-t-on? «Quelle réaction a-t-il eue?», demande-t-il laconiquement.

Les Etats-Unis ont espionné, au moins entre 2006 et 2012, les trois derniers présidents français, selon des documents du lanceur d’alerte Wikileaks, dévoilés le 23 juin par Libération et Mediapart.

(afp)