Haiti - Suisse

02 février 2011 06:45; Act: 02.02.2011 07:51 Print

Selon Duvalier, les avoirs gelés ne sont pas à lui

L'ancien dictateur haïtien, de retour dans son pays, a affirmé mardi que les avoirs haïtiens gelés sur des comptes en Suisse n'étaient pas à lui.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«En 25 ans (d'exil), je n'ai jamais eu aucun compte gelé, ni en Suisse ni ailleurs», dit «Baby Doc» dans une interview accordée à la chaîne hispanophone Univision, diffusée aux Etats-Unis. Jean-Claude Duvalier affirme que la somme gelée en Suisse appartient à une fondation, et non à lui-même.

«Dès que ces fonds seront libérés, la plupart d'entre eux seront utilisés pour reconstruire la ville de naissance de ma mère», dit-il encore dans des extraits de cette interview.

Une loi qui devrait permettre de restituer cet argent à Haïti est entrée en vigueur mardi en Suisse. La loi a été appelé «Lex Duvalier» car elle a été adoptée pour pallier un manque apparu dans la longue bataille judiciaire sur la restitution au peuple haïtien de quelque 7 millions de francs déposés par la famille Duvalier sur des comptes helvétiques.

Les autorités haïtiennes affirment que les fonds bloqués en Suisse font partie des plus de 100 millions de dollars détournés sous le couvert d'oeuvres sociales avant la chute du dictateur, qui avait succédé en 1971 à son père François, élu président en 1957.

Moins de 48 heures après son retour en Haïti en janvier, Jean- Claude Duvalier a été inculpé de corruption, détournements de fonds publics et association de malfaiteurs. Plusieurs plaintes ont aussi été déposées contre lui pour violations des droits humains et crimes contre l'humanité.

(ats)