Diplomatie

20 février 2019 10:08; Act: 20.02.2019 10:18 Print

Simonetta Sommaruga s'envolera au Kenya

La socialiste ira défendre à Nairobi des mesures écologiques devant une Assemblée de l'ONU pour l'environnement.

storybild

La Suisse mets à disposition une enveloppe de près de 4,4 milliards de francs par an. (Photo: Keystone)

Une faute?

La ministre de l'environnement Simonetta Sommaruga s'envolera bientôt pour le Kenya. Son premier voyage à l'étranger dans ses nouvelles fonctions sera consacré à la 4e Assemblée du Programme des Nations Unies pour l'environnement (PNUE), agendée du 11 au 15 mars à Nairobi.

Le Conseil fédéral a approuvé mercredi le mandat de la délégation suisse à la conférence et la contribution financière de la Suisse au PNUE pour les années 2020 et 2021.

L'enveloppe s'élèvera à près de 4,4 millions de francs par an, soit autant qu'actuellement. Les délégués helvétiques défendront la préservation des ressources naturelles, telles que le sol, l'eau ou l'air, lors de la production et de la consommation de biens.

La Suisse soumettra une résolution à l'assemblée demandant au PNUE de clarifier les risques et les opportunités de la géoingénierie ainsi que le cadre international existant. Le stockage du CO2 constitue un exemple de géoingénierie visant à lutter contre les changements climatiques.

La Suisse s'engagera également pour diminuer la pollution de l'environnement par les produits chimiques et les déchets. Elle entend oeuvrer pour la réglementation internationale dans ces domaines et de mesures efficaces pour lutter contre la pollution des mers par les plastiques.

(nxp/ats)