Accident en Russie

05 mars 2011 14:27; Act: 05.03.2011 15:50 Print

Six morts dans le crash d'un Antonov

«Il y avait 6 personnes à bord dont 4 Russes, 2 pilotes et 2 ingénieur de bord, et 2 Birmans», a annoncé le ministère russe des Situations d'urgence dans un communiqué.

storybild

Un Antonov AN-148. (Photo: AFP)

Une faute?

Six membres d'équipage d'un Antonov An-148 dont deux pilotes birmans ont été tués samedi dans un crash au cours d'un vol d'essai de cet avion qui serait destiné à l'armée birmane, selon des sources concordantes.

Avion destiné aux forces armées birmanes

L'accident s'est produit à 11H09 (08H09 GMT) près du village de Garbouzovo dans la région de Belgorod, ont indiqué les autorités qui ont ouvert une enquête pour «violation des règles de sécurité ayant entraîné la mort d'au moins deux personnes».

L'avion était destiné aux forces armées de Birmanie, selon une source au sein du complexe militaro-industriel russe, qui a précisé que «la Birmanie a acheté pour son armée de l'air deux avions An-148 aux termes d'un contrat signé en 2008».

Selon une source russe proche de l'enquête citée par l'agence Interfax, le manque d'expérience des pilotes birmans pourrait être à l'origine de la catastrophe.

L'avion prend feu

«Si c'est eux qui étaient aux commandes, l'avion a pu partir en vrille», selon cette source.

Selon un responsable de l'administration du village, témoin de la catastrophe, cité par l'agence Interfax, l'avion a pris feu quelques secondes avant de s'écraser au sol. «Il a tourné au-dessus de l'école, a pris feu et est tombé dans des potagers», a dit ce témoin.

Trente-cinq hommes et 15 véhicules ont été mobilisés pour éteindre l'incendie après le crash, précise le ministère des Situations d'urgence.

Avion biréacteur fabriqué par le constructeur ukrainien Antonov, l'An-148 a réalisé son premier vol en 2004 et la production en série a débuté en 2007 en Russie.

Ce court-courrier peut transporter jusqu'à 80 passagers sur une distance de 3.600 kilomètres.

Depuis son exploitation l'avion a connu cinq incidents impliquant le train d'atterrissage, le système électrique et le système de guidage.


(Source: YouTube)

(afp)