Allemagne

01 décembre 2014 10:22; Act: 01.12.2014 14:38 Print

Son acte de bravoure lui a coûté la vie

Tugce s'est éteinte le jour de ses 23 ans. Elle a été frappée sur le parking d'un McDonald's, à Offenbach, pour être venue en aide à deux ados agressées par trois hommes.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

L'histoire de Tugce Albayrak a ému toute l'Allemagne. Au début du mois de novembre, la jeune étudiante de 23 ans se restaure dans un McDonald's d'Offenbach (centre du pays). Alertée par des cris provenant des toilettes, l'Allemande d'origine turque n'hésite pas une seconde et va voir ce qu'il se passe. Arrivée aux WC, elle tombe sur deux adolescentes en train de se faire agresser par trois hommes. Au lieu de s'enfuir, elle leur vient en aide. Son courage lui coûtera la vie quelques minutes plus tard.

Tugce rejoint ses amis sur le parking du fast-food. Une vidéo de surveillance publiée dimanche sur YouTube montre comment un des trois hommes qu'elle avait chassés des toilettes s'approche de son groupe. Sanel M., 18 ans, a l'air excité. Un de ses amis tente de le calmer. Le jeune homme semble alors se résigner et monte dans une auto. Mais à peine quelques instants plus tard, il sort du véhicule et se dirige à nouveau vers le groupe. Tugce s'avance alors vers lui. Sanel M. lui met un gros coup de poing au visage.

A la recherche de témoignages

Selon un témoin, la jeune femme - qui s'écroule immédiatement - est touchée à la tempe, écrit lundi «Bild». Son agresseur s'enfuit, mais se fait arrêter peu après. Quant à Tugce, elle plonge dans un coma irréversible. La famille de l'étudiante a décidé vendredi dernier de débrancher la machine qui la maintenait en vie, le jour de ses 23 ans.

Les enquêteurs prévoient lundi d'examiner son corps pour déterminer les causes exactes de sa mort. Ils ignorent encore si Tugce est décédée à la suite du coup de poing qu'elle a reçu ou si sa mort a été causée par la chute qui a suivi. Les forces de l'ordre espèrent également récolter un maximum d'informations des deux adolescentes que Tugce est venue défendre. Les deux jeunes filles se sont annoncées auprès de la police.

Les images de la vidéosurveillance:

(dia/ofu)