Séisme en Italie

20 mai 2012 15:27; Act: 20.05.2012 18:40 Print

Sortie des ruines grâce à un appel de New York

Dimanche, quelques heures après le séisme qui a frappé le nord-est de l’Italie, Vittoria Vultaggio, 5 ans, a pu être secourue après qu'une alerte a été donnée depuis les Etats-Unis.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

«C’est un miracle!» A Finale Emilia, la mésaventure de Vittoria a redonné du baume au cœur aux habitants de la commune, proche de l’épicentre du séisme. Cette fillette de 5 ans est restée plusieurs heures coincée sur les décombres de sa maison. Une tourelle attenante au bâtiment s’est effondrée, bloquant la petite dans sa chambre.

Le plus étonnant, c’est que c’est un appel téléphonique en provenance des Etats-Unis qui a permis de secourir l’enfant. Le fils d’un voisin, qui avait pris des nouvelles de ses parents, s’est entendu dire que la famille Vultaggio essayait en vain à joindre les secours. Depuis New York, le jeune homme a alors composé le numéro des services d’urgence, à Rome. Ces derniers ont réussi à joindre leurs homologues dans le village, raconte l'agence Ansa.

Soulagement: l'enfant a été vite dégagée des décombres de sa chambre, au premier étage du bâtiment. Elle est en bonne santé. La petite s'en est tirée avec des blessures légères à une jambe. Et évidemment une grosse frayeur.

Nouveau séisme près de Ferrare, environ 3000 personnes évacuées

Un nouveau séisme de magnitude 5,1 a frappé dimanche la zone entourant Ferrare, dans le nord-est de l'Italie, a annoncé l'institut de géophysique, tandis que 3000 personnes ont été jusqu'à présent évacuées de leur domicile, selon la protection civile.
Cette forte réplique du tremblement de terre survenu dans la nuit s'est produite à 13H18 GMT et a duré plusieurs secondes, provoquant de nouveaux effondrements.

Cette secousse a entraîné la chute d'un pompier du haut d'un mur, près de la Tour de l'Horloge à Finale Emilia, selon les media italiens. Immédiatement secouru, le pompier a été transporté à l'hôpital, sans connaissance et dans un état grave, selon l'agence italienne Ansa.

Dans le centre de Sant'Agostino de Ferrare, près de la grande ville, un nouveau pan de la mairie, déjà percée de trous béants, s'est écroulé. Le séisme a aussi été ressenti à Bologne et Milan.

Pour le moment, selon la protection civile, environ 3000 personnes ont dû être évacuées de leurs habitations en Emilie Romagne, entre Modène et Ferrare (nord-est de l'Italie) après le fort séisme de magnitude 6 qui a frappé la zone dimanche matin, a annoncé la protection civile.

La plupart des évacués, 2500, se trouvent dans la région de Modène alors que 500 sont dans le département de Ferrare.

Le séisme a aussi contraint les autorités à évacuer 500 détenus de la prison de Ferrare.

Le premier séisme, de magnitude révisée à 6 a été enregistré par l'institut national de géophysique à 04H04 (02H04 GMT). Il est survenu à 5,1 km de profondeur. Son épicentre a été localisé à Finale Emilia, à 36 km au nord de Bologne.

(arg/afp)