18 février 2011 16:31; Act: 18.02.2011 16:40 Print

Soupçonné de pédophilie et libéré par erreur

Un surveillant d'école, mis en examen pour des agressions sexuelles sur deux enfants, a été récemment remis en liberté à la suite d'une erreur de procédure.

Une faute?

«Il y a eu a un couac», a précisé une source judiciaire, confirmant une information du «Parisien».

Ecroué en septembre 2010, cet homme de 33 ans avait reconnu avoir agressé deux écoliers de 7 et 8 ans à l'intérieur d'une école primaire de Villeneuve et s'être livré à d'autres actes pédophiles depuis 1998.

Après avoir requalifié les faits en «attouchements sexuels» et non plus en «viols», la juge d'instruction en charge du dossier a récemment ordonné la libération sous contrôle judiciaire du suspect, décision frappée d'appel par le parquet de Créteil, a expliqué la source judiciaire.

Saisie, la chambre de l'instruction de la cour d'appel de Paris a infirmé la décision du juge et ordonné le maintien en détention du suspect.

Mais la qualification légale des faits ayant changé, de crime à délit, depuis la première incarcération du suspect, cette décision de la chambre de l'instruction aurait dû s'accompagner d'un nouveau «titre de détention», le précédent étant désormais «caduc», a ajouté la source judiciaire.

Ce nouveau document n'ayant par erreur pas été délivré, le suspect a dû être remis en liberté.

(afp)