Disparition d'un vol AirAsia

28 décembre 2014 08:02; Act: 28.12.2014 17:43 Print

Suspension des recherches pour la nuit

Un Airbus A320 d'AirAsia a disparu dimanche entre l'Indonésie et Singapour avec 162 personnes à bord. Un troisième drame pour une compagnie aérienne malaisienne cette année.

Voir le diaporama en grand »
1.12 Selon le rapport final du crash d'AirAsia, ayant fait 162 morts en décembre 2014, l'accident est dû à une pièce de l'Airbus A320-200. 28.02 L'Indonésie a récupéré la dernière partie du fuselage de l'avion d'Air Asia qui s'était abîmé en mer de Java en décembre 2014, tuant ses 162 occupants. 07.02.2015 Le corps du copilote Remi Plesel a été retrouvé par les plongeurs samedi. L'identité du corps, très abîmé par son long séjour dans l'eau, devra encore être formellement confirmée. 31.01 Le commandant indonésien de l'avion d'AirAsia qui s'est abîmé en mer de Javan'était pas à sa place et effectuait une action inhabituelle quand son copilote a perdu le contrôle. 29.01 Le copilote Rémi Plesel (ici en 2013) était aux commandes de l'appareil au moment du crash, ont indiqué les enquêteurs. 27.01.2015 L'armée a décidé d'arrêter les recherches dans le cadre du crash d'AirAsia. 24.01 Les Indonésiens ne sont pas parvenus à récupérer samedi la plus grosse partie de l'Airbus d'AirAsia qui s'est abîmé le 28 décembre en mer de Java. 22.01 Des plongeurs indonésiens recherchant des victimes et le fuselage de l'avion d'AirAsia qui s'est abîmé en mer de Java fin 2014 ont découvert jeudi cinq corps de passagers encore attachés à leur siège près de l'épave, a indiqué un responsable. (Ici, en photo, les équipes de recherches repêchent un corps flottant près du site où l'épave a été retrouvée, lundi 19 janvier.) 21.01.2015 Le crash du vol d'AirAsia présente des similarités avec l'accident du Rio-Paris, survenu en 2009, selon des analystes. 14.01 Un navire militaire singapourien a localisé mercredi le fuselage de l'Airbus d'AirAsia qui s'est abîmé en mer il y a plus de deux semaines au large des côtes indonésiennes. 14.01 Des dizaines de plongeurs sont descendus mercredi par 30 mètres de fond pour explorer un objet qui pourrait être la partie centrale de l'avion. 12.01 Les Airbus A350 et A380 vont être prochainement équipés de boîtes noires éjectables et flottantes, ce qui permettra de localiser plus facilement les avions abîmés en mer. 12.01 L'une des deux boîtes noires de l'Airbus d'AirAsia, dont on voit ici une partie de la queue, a été remontée à la surface par les plongeurs indonésiens, ont annoncé lundi les autorités. L'appareil s'est abîmé en mer de Java le 28 décembre, avec 162 personnes à son bord. 10.01.2015 Une partie de l'avion d'AirAsia a été remontée à la surface. Il s'agit d'une partie de la queue. 09.01 Les équipes de recherche de l'épave de l'avion d'AirAsia qui s'est abîmé en mer en Indonésie le 28 décembre ont détecté vendredi des sons provenant apparemment des boîtes noires contenant les paramètres de vol, a annoncé un responsable indonésien. «Un bateau a détecté les sons. Des plongeurs essayent de les atteindre», a-t-il déclaré, en référence aux boîtes noires. 08.01 Des plongeurs d'élite de la marine indonésienne luttaient contre de forts courants jeudi en mer de Java pour atteindre l'épave de l'avion d'AirAsia qui s'est abîmé le 28 décembre, dans l'espoir de retrouver les boîtes noires enregistrant les paramètres de vol. 07.01 La queue de l'Airbus d'AirAsia qui s'est abîmé il y a dix jours en mer de Java a été découverte au large de Bornéo. C'est dans cette partie du fuselage que se trouvent les boîtes noires. 05.01 La marine indonésienne a repéré ce qui pourrait être la queue de l'avion d'AirAsia disparu depuis huit jours. Les enregistreurs de vol devraient se trouver dans cette section de l'appareil. 05.01 Les plongeurs de la marine indonésienne ont repris leurs recherches au fond de la mer de Java à la faveur de conditions météorologiques plus favorables, lundi. 04.01 La météo a été le «facteur déclenchant» de la chute de l'avion d'AirAsia dont les moteurs ont peut-être été endommagés par du givre, a indiqué l'Agence météorologique nationale. Dimanche, quatre nouveaux corps ont été repêchés en dépit de hautes vagues et une cinquième pièce de l'avion a été repérée au fond de l'eau. 04.01 Yunita Syawal a appris que son frère était à bord de l'avion disparu par un selfie que son frère et des amis avaient pris le 28 décembre. 04.01 Le frère de la jeune femme, Hendra Gunawan Syawal, avait 23 ans. Sa photo est posée sur un autel près du cercueil. 04.01 Selon l'agence de météorologie indonésienne, la mauvaise météo a été le «facteur déclenchant» de l'accident de l'Airbus d'AirAsia, l'avion ayant traversé semble-t-il des nuages très menaçants. 03.01 Alors que les équipes de recherches ont retrouvé eux «grandes parties» de l'avion d'AirAsia, on apprend samedi que la compagnie aérienne n'avait pas l'autorisation d'emprunter le couloir de vol utilisé ce jour-là par le pilote. Son permis pour ce couloir a été gelé. 02.01 Près d'une semaine après la disparition de l'Airbus de la compagnie AirAsia, les équipes de recherche sont parvenues vendredi à retrouver 21 corps, portant le bilan à 30. 02.01 Les conditions météorologiques empêchaient de nouveau vendredi la reprise des opérations de recherche en mer de Java. 01.01 Le pilote de l'Airbus A320 qui gît au fond de la mer pourrait avoir réussi un atterrissage d'urgence avant que l'appareil ne soit submergé par de hautes vagues, estimaient jeudi des experts. 31.12.2014 Les premiers corps repêchés ont été transportés à l'aéroport de Surabaya, d'où avait décollé l'avion. 30.12.2014 L'armée indonésienne a annoncé avoir détecté en mer des débris ressemblant à une porte d'avion. Un corps a été retrouvé. Les familles expriment leur douleur après avoir appris que des débris et corps avaient été retrouvés. 29.11 «Nous sommes maudits», se plaint un Malaisien, au lendemain de la disparition du vol QZ8501 d'AirAsia, qui ponctue une année tragique pour le pays encore sous le choc de la perte de deux appareils de la compagnie aérienne nationale. 29.11 Une famille indonésienne de dix personnes a échappé par miracle au vol malheureux d'AirAsia, n'étant pas arrivée à temps à l'aéroport pour prendre l'avion qui a disparu dimanche peu après son décollage, a indiqué lundi l'un de ses membres. 29.12 L'avion disparu d'AirAsia dimanche avec 162 personnes à bord est probablement «au fond de la mer», ont indiqué lundi les autorités indonésiennes. 28.12 Un A320 de la compagnie malaisienne à bas coûts AirAsia a disparu dimanche entre l'Indonésie et Singapour avec 162 personnes à son bord (photo prétexte). Les recherches de l'appareil ont été suspendue pour la nuit. Elle reprendront lundi à 7h (1h en Suisse). «Nous avons interrompu les recherches car il commençait à faire nuit. La météo aussi n'était pas très bonne» a déclaré un porte-parole du ministère indonésien des Transports. Jakarta a perdu le contact avec le vol entre Surabaya et Singapour à 06h24 (00h24 en suisse). Des cellules de crise ont été activées à l'aéroport de Changi à Singapour et à Surabaya pour accueillir les proches des passagers. AirAsia est le plus grand transporteur «low cost» d'Asie. Si la perte de son appareil se confirme, il s'agirait alors du premier incident grave enregistré par cette compagnie en 13 ans d'activité.

Une faute?

Plus d'une douzaine d'heures après la disparition de l'Airbus A320-220 de la compagnie malaisienne à bas coûts, aucune trace de l'appareil n'a été retrouvée. Les recherches en mer entreprises dimanche ont été suspendues.

Les contrôleurs aériens ont perdu le contact avec l'Airbus environ une heure après son décollage de l'aéroport international de Juanda à Surabaya, dans l'est de l'île de Java, à 05h20 locales. Il devait atterrir à Singapour à 8h30 (1h30 en Suisse).

Peu avant la disparition de l'appareil, les pilotes ont demandé l'autorisation au contrôle aérien à Jakarta de dévier de son plan de vol en prenant de l'altitude en raison de mauvaises conditions météorologiques, a précisé AirAsia.

Plus de 150 Indonésiens au total

Les pilotes ont sollicité une «déviation en raison de la météo, avant que la communication avec l'avion ne soit perdue pendant qu'il était encore sous le contrôle des Autorités indonésiennes du trafic aérien (ATC)», a également dit la compagnie.

Les autorités ont perdu le contact avec l'avion entre le port de Tanjung Pandan, sur l'île indonésienne de Belitung, et Pontianak, une ville de la province de Kalimantan occidental, sur l'île de Bornéo. L'appareil se trouvait à peu près à mi-chemin entre Surabaya et Singapour.

A bord de l'appareil se trouvaient 155 Indonésiens, trois Sud-Coréens, un Français, un Britannique, un Malaisien et un Singapourien, a précisé AirAsia.

Le Français était le copilote, ont dit les autorités indonésiennes, élément confirmé par le ministère français des Affaires étrangères.

Plusieurs bateaux attendus sur place

L'armée de l'air indonésienne a indiqué avoir dépêché deux avions et un hélicoptère pour effectuer des recherches dans une région dans l'est de Java, au sud-est de Pangkalan Bun, dans la province de Kalimantan.

Les opérations ont été suspendues dimanche à la tombée de la nuit: «Nous allons reprendre demain (lundi) à 07h00 (01h00 en Suisse) ou même plus tôt si la météo est bonne», a déclaré à l'AFP un porte-parole du ministère, Hadi Mustofa Hadi Mustofa.

L'Australie a promis de l'aide pour les enquêtes, de même que le constructeur européen Airbus et le Bureau d'enquête et d'analyse (BEA), l'Etat de construction de l'appareil étant la France.

Un porte-parole de l'armée de l'air indonésienne, Hadi Cahyanto, a ajouté que des bateaux dépêchés dans cette zone étaient toujours en route.

Aide par l'armée malaisienne

Un avion de transport militaire C130 de Singapour a également été envoyé pour participer aux recherches, tandis que la Malaisie a indiqué avoir engagé des «moyens militaires».

L'Airbus disparu était exploité par AirAsia Indonésie, une succursale d'AirAsia basée à Kuala Lumpur en Malaisie, qui domine le marché des compagnies à bas coûts dans l'Asie du Sud-Est.

«Nous ne voulons pas faire des spéculations. Nous ne savons pas encore ce qui est arrivé, et nous allons donc attendre l'enquête sur l'accident», a déclaré le patron d'AirAsia, Tony Fernandes, à son arrivée à Surubaya.

«Mes seules pensées vont aux passagers et à l'équipage», avait-il indiqué auparavant.

L'avion disparu avait fait l'objet d'une maintenance le 16 novembre, a indiqué AirAsia, qui n'a jamais connu d'accident mortel jusqu'ici.

Plus de 500 tués auparavant

L'année 2014 est déjà une année noire pour l'aviation malaisienne avec la perte de deux avions de la compagnie nationale Malaysia Airlines.

Le 8 mars, le vol MH370 disparaissait peu après son décollage de Kuala Lumpur à destination de Pékin, avec 239 personnes à bord. Sa disparition reste inexpliquée à ce jour. L'appareil se serait abîmé dans le sud de l'océan Indien, à court de carburant.

Le 17 juillet, un autre Boeing de Malaysia Airlines, assurant la liaison Amsterdam-Kuala Lumpur, a explosé en vol, vraisemblablement abattu par un missile pendant son survol de l'est de l'Ukraine. Il transportait 298 personnes, dont 193 ressortissants néerlandais.

AirAsia, gros client d'Airbus, est la plus grande compagnie «low cost» d'Asie du Sud-Est. Lancée il y a une vingtaine d'années, la compagnie connaît un développement important qui passe par l'acquisition régulière d'avions.

(ats)