Hillary Clinton

05 décembre 2019 16:11; Act: 05.12.2019 18:56 Print

Tentée par les femmes? «Jamais, jamais, jamais!»

Lors de sa première participation à l'émission d'Howard Stern, la démocrate a tenu à faire taire les rumeurs concernant sa sexualité.

Sur ce sujet
Une faute?

La rumeur court depuis de très nombreuses années: Hillary Clinton cacherait son homosexualité. Depuis le début des années 1990, la presse à scandale, les blogs conservateurs et autres médias libéraux enchaînent les sous-entendus concernant la sexualité de l'épouse du 42e président des Etats-Unis. Mercredi, la démocrate a remis l'église au milieu du village lors de sa première participation à l'émission d'Howard Stern.

L'ex-candidate à l'élection présidentielle a évoqué le petit ami qu'elle a fréquenté avant Bill Clinton. Un homme «vraiment beau», qui ressemblait à un «Dieu grec», a-t-elle raconté, avant d'ajouter en rigolant: «Contrairement à ce que vous pouvez entendre, j'aime vraiment les hommes». Stern en a alors profité pour crever l'abcès: «Levez la main droite. Vous n'avez jamais eu de liaison lesbienne?» Visiblement amusée, Hillary Clinton a rétorqué: «Jamais, jamais, jamais! Je n'ai jamais été tentée, merci beaucoup.»

Les propos de la démocrate, qui assurait la promotion du livre qu'elle a écrit avec sa fille, ont beaucoup amusé le public de l'émission radiophonique. Trish Bendix, écrivaine et militante LGBTQ, a moins apprécié. «C'est tellement frustrant lorsque des personnalités publiques comme Hillary ressentent le besoin de dissiper les rumeurs lesbiennes d'une manière qui assimile l'homosexualité à quelque chose de salace. C'est ce que je n'aime pas dans la façon dont elle l'a formulé», a-t-elle déploré auprès de NBC News.

Lors de cette interview, Hillary Clinton est également revenue sur sa défaite face à Donald Trump. Elle a confié que le jour de l'investiture de son rival avait été «la pire journée de sa vie». La politicienne a par ailleurs raconté qu'au moment où elle a appelé le milliardaire pour concéder sa défaite, son interlocuteur était complètement sonné. «Il était tellement choqué qu'il pouvait à peine parler. Il est encore plus choqué que moi, je crois», a-t-elle confié.

(joc)