Grande-Bretagne

05 février 2019 22:08; Act: 05.02.2019 22:17 Print

Thatcher aura sa statue dans sa ville natale

L'ancienne Première ministre britannique aura droit aux honneurs dans la ville de Grantham.

storybild

Margaret Thatcher avait régné de 1979 à 1990 sur la Grande-Bretagne. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les autorités de Grantham (centre de l'Angleterre), ville natale de l'ex-Première ministre Margaret Thatcher décédée en 2013, ont décidé mardi d'accueillir une statue à son effigie, refusée à Londres.

Le projet, porté par l'organisation caritative Public Memorials Appeal depuis 2014, avait initialement été proposé au conseil de Westminster, pour que la statue soit installée aux abords du parlement britannique.

Pas un «design approprié»

En janvier 2018, l'autorité locale avait finalement rejeté ce bronze de 3 mètres de haut, estimant qu'il ne s'agissait pas du «design approprié». Le projet avaient également suscité des craintes de voir l'oeuvre devenir la cible de vandales.

A Grantham, le président du conseil local, Matthew Lee, s'est réjoui de la décision, estimant que Margaret Thatcher était une «figure politique nationale et internationale, méritant d'être honorée dans sa ville natale».

Mais le conseil a reconnu que «près de six ans après sa mort, son héritage social et économique continue de diviser l'opinion, suscitant de vives sentiments des deux côtés» de l'échiquier politique.

Figure clivante

La politique menée par la «Dame de fer» entre 1979 et 1990, mélange d'ultralibéralisme et d'austérité, fait de Margaret Thatcher une figure encore clivante dans la société britannique.

«Quelle que soit votre opinion, la statue attirera sans aucun doute plus de visiteurs dans la ville, ce qui ne peut être qu'une bonne nouvelle pour l'économie locale», a assuré Matthew Lee.

«Sans sac à main»

Le bronze représente Margaret Thatcher vêtue de la robe traditionnelle des membres de la Chambre des Lords, où elle a siégé à partir de 1992, et portant la chaîne de l'ordre de la Jarretière, le plus prestigieux de la chevalerie britannique.

Commentant l'oeuvre, le Conseil de Westminster avait déploré que Mme Thatcher ne soit pas présentée en tant que Première ministre, tandis que sa fille avait regretté qu'elle soit «sans sac à main», son accessoire emblématique.

La statue sera installée sur un socle en granit de trois mètres de haut, près du musée de Grantham, qui propose déjà une exposition retraçant la vie de Mme Thatcher. Elle côtoiera deux autres statues d'illustres enfants de la ville: le physicien Isaac Newton et un député du 19e siècle, Frederick James Tollemache.

(nxp/afp)