Egypte

28 février 2019 09:15; Act: 28.02.2019 09:15 Print

Train fou au Caire: les images de l'accident

Un convoi arrivé à vive allure s'est encastré, mercredi, dans un mur en bout de quai de la gare du Caire. Au moins 20 personnes sont mortes. Une caméra de surveillance a filmé l'accident.

Sur ce sujet
Une faute?

Au moins 20 personnes ont été tuées mercredi quand un train arrivé à vive allure s'est encastré dans un mur en bout de quai, à la gare centrale du Caire. Selon des chiffres confirmés par le gouvernement, au moins 40 personnes ont aussi été blessées dans cet accident, qui a aussitôt entraîné la démission du ministre des Transports, Hicham Arafat. Le conducteur du train a été arrêté.

D'après les premiers éléments de l'enquête diffusés par le parquet, le conducteur est descendu de sa cabine sans couper le moteur. Le train a alors continué sa route à pleine vitesse pour finalement s'encastrer violemment dans le mur.

Images violentes

Une caméra de surveillance a capturé la scène. On y voit des passants se déplacer sur un quai, puis un train arrivant à vive allure qui ne s'arrête pas avant de heurter le bout du quai. L'impact a immédiatement provoqué une explosion suivie d'un incendie, selon les mêmes images. On peut finalement voir des passagers, en feu, courir dans tous les sens dans la gare.

«J'étais sur le quai d'en face (...), le train est arrivé très vite et est rentré dans le mur. Tout s'est écroulé», a dit à l'AFP un jeune voyageur sous couvert d'anonymat, qui précise que seule une poutre est restée intacte à proximité des lieux de l'accident.

Quai en feu

Une dizaine d'ambulances et autant de véhicules de pompiers ont été déployés devant la gare, où se trouvait la foule habituelle avec ses vendeurs à la sauvette et ses files de taxis. A l'intérieur de la gare, la carcasse du train calciné était inspectée par des policiers et des pompiers.

Le Premier ministre Moustafa Madbouly, qui a accepté la démission du ministre des Transports, s'est rendu rapidement sur les lieux. Dans une déclaration publique, retransmise à la télévision égyptienne, il a prévenu que «toute personne responsable de négligence» à l'origine de l'accident devrait «en répondre» et faire face à de «sérieuses» conséquences.

Accidents fréquents

L'Égypte connaît régulièrement de graves accidents routiers ou ferroviaires dus à une circulation anarchique, des véhicules vétustes, des routes et des voies ferrées mal entretenues et peu surveillées.

La tragédie ferroviaire la plus meurtrière dans l'histoire de l'Égypte s'est produite en 2002, avec l'incendie d'un train qui avait fait quelque 370 morts à une quarantaine de kilomètres au sud du Caire.

Selon le bureau des statistiques égyptien, 1.793 accidents de train ont été enregistrés en 2017.

En juillet 2018, le patron de l'autorité égyptienne des chemins de fer avait été limogé à la suite d'une série d'accidents.

(20 minutes/afp)