Bouteilles repêchées

03 juin 2011 13:21; Act: 03.06.2011 13:50 Print

Trésor de champagne aux enchères

Deux vieilles bouteilles de champagne sont vendues aux enchères aujourd'hui aux États-Unis. Elles ont été repêchées d'une épave l'été dernier.

storybild

Lorsqu'il a été sorti de des eaux, le nectar n'était plus pétillant mais il avait une forte odeur. (Photo: Reuters)

Une faute?

Deux bouteilles du plus vieux champagne du monde faisant partie d'une cargaison retrouvée l'été dernier dans une épave au fond de la Baltique, devraient atteindre des records lors de leur mise aux enchères vendredi dans l'archipel d'Aaland, estiment les experts.

L'enchère record pour un flacon de champagne est détenue à ce jour par un Dom Pérignon 1959 vendu 40.000 dollars (33'600 francs suisses) en 2008.

Mais avec une bouteille de Veuve-Cliquot et une de Juglar - maison châlonnaise disparue depuis - datant d'environ 200 ans, «nous espérons dépasser ce prix», a déclaré à l'AFP Samantha Compono, porte-parole de la maison de vente spécialisée dans le vin Acker Merrall & Condit.

La vente qui provoque «un grand engouement», selon Mme Compono, doit débuter à 15h00 (12h00 GMT) et le prix de départ pour chacune de ces bouteilles a été fixé à 10.000 euros (8400 francs suisses).

En novembre 2010, lors d'une dégustation pour la presse de ce champagne retrouvé dans l'épave, l'œnologue Richard Juhlin avait estimé que leur valeur pourrait atteindre 100.000 euros pièce aux enchères.

Les deux bouteilles vendues vendredi font partie d'une cargaison retrouvée en juillet 2010 dans l'épave d'une goélette qui a sombré entre 1825 et 1830 près de l'archipel autonome finlandais d'Aaland.

Outre ces deux très vieilles bouteilles, Veuve-Cliquot met également aux enchères plus de 40 bouteilles de prestige mais plus récentes.

Le gouvernement local d'Aaland a fait savoir que le produit de cette vente aux enchères serait reversé à des associations de défense de l'environnement dans la Baltique, de promotion de l'archéologie marine et de l'histoire maritime.

(afp)