Sri Lanka

23 avril 2019 12:58; Act: 23.04.2019 16:40 Print

Le groupe Etat islamique revendique les attentats

Le Sri Lanka a observé mardi trois minutes de silence après les attentats de Pâques qui ont fait plus de 300 morts. Les attaques ont été commises «en représailles à Christchurch», selon l'enquête.

Sur ce sujet
Une faute?

Le groupe Etat islamique affirme être le commanditaire des attentats ayant frappé le Sri Lanka dimanche, tuant 320 personnes, dont 45 enfants et adolescents. Dimanche, quatre hôtels et trois églises, en pleine messe de Pâques, ont été visés.

Selon le ministre de la Défense du Sri Lanka, les attentats ont été commis «en représailles» aux tueries dans les mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande.

Les premiers éléments de l'enquête sur les attentats qui ont fait plus de 300 morts au Sri Lanka, notamment dans des églises, montrent qu'ils ont été commis en représailles au carnage des mosquées de Christchurch en Nouvelle-Zélande, a déclaré mardi le vice-ministre srilankais de la Défense.

«Les investigations préliminaires ont révélé que ce qui s'était passé au Sri Lanka avait été commis en représailles à l'attaque contre les musulmans de Christchurch», a déclaré devant le Parlement Ruwan Wijewardene, en référence à l'attaque qui a fait 50 morts le 15 mars dans deux mosquées de la grande ville du sud de la Nouvelle-Zélande.

Selon les premiers éléments de l'enquête, le groupe local National Thowheeth Jama'ath (NTJ) accusé par les autorités d'être derrière les attentats était lié à un groupe islamiste radical peu connu en Inde, a dit M. Wijewardene.

Aide internationale

«Il a maintenant été révélé que ce groupe National Thowheeth Jama'ath qui a commis les attentats avait des liens étroits avec le JMI», a-t-il déclaré, faisant apparemment référence à un groupe connu comme le Jamaat-ul-Mujahideen India.

Selon des informations de presse, le JMI a été créé l'an dernier et est affilié à un groupe du même nom au Bangladesh. Le ministre a ajouté que le Sri Lanka bénéficiait d'aide internationale pour l'enquête, sans autre précision.

Les autorités ont interpellé à ce stade 40 personnes dans l'enquête sur ces attaques attribuées à un mouvement islamiste local, le National Thowheeth Jama'ath (NTJ). Le précédent bilan humain était de 290 morts, le nombre des blessés reste autour de 500.

Trois minutes de silence

Le Sri Lanka a observé mardi matin trois minutes de silence en hommage aux victimes des kamikazes qui ont frappé des hôtels de luxe et des églises célébrant la messe de Pâques en plusieurs points de l'île d'Asie du Sud. Le gouvernement a décrété ce jour comme journée de deuil national.

Les drapeaux ont été mis en berne et les gens se sont inclinés en signe de respect à partir de 08h30 (05h00 en Suisse), l'heure de la première des attaques commises le jour de Pâques. Les magasins vendant de l'alcool sont fermés, et les radios et télévisions devaient adapter leur programmation musicale.

A l'église Saint-Antoine de Colombo, théâtre du premier attentat suicide dimanche matin, des dizaines de personnes ont prié en silence, des bougies à la main, certains retenant à grand peine leurs larmes. A l'issue des trois minutes de silence, la foule a entamé une prière à voix haute.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Petit Lutin le 23.04.2019 06:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Respect aux familles

    Je suis profondément touchée par ces actes abjects et dénués de tout humanité. Condoléances aux familles. Cependant, je ne peux m'empêcher de songer qu'aux yeux (et au porte-monnaie) de certains journalistes et dirigeants, la tragédie sri lankaise est moins importante qu'une cathédrale française. Ce qui me fait dire cela: le nombre d'articles consacrés à chaque événement. Je n'ai pas vu non plus circuler de « je suis Sri Lanka », alors qu'une équipe de foot porte le monument sur son maillot. Je ne dis pas que l'incendie de notre dame n'est pas dramatique pour l'histoire mais je me questionne..

  • ptit rapporteur le 23.04.2019 06:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pas de cadeaux

    a faire à ses barbares. Inutile de perdre du temps à juger ses personnages

  • Duck le 23.04.2019 07:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Horreur

    La vengeance n'est en général pas la solution mais dans ce genre d'horreur il ne faut pas de pitié pour ces voyous. Ces gens se sont pas des êtres humains et ne méritent aucune compassion. Une pensée et des prières pour toutes ces malheureuses victimes. Un jour triste et dégoûtant pour toute l'histoire de l'humanité.

Les derniers commentaires

  • Mahomet Lefeu le 25.04.2019 19:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allah une deux trois

    Quelle belle doctrine d ´ amour et de tolérance! J ´ en ai les larmes aux yeux! Et pendant ce temps, tel un cancer, les métastases se développent en Europe!

  • Mvlp le 25.04.2019 06:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gremlins

    surtout ne le nourrissez pas après minuit

  • Gamma+ le 24.04.2019 16:35 Report dénoncer ce commentaire

    Deux visions d'une même saloperie !

    Après l'attaque des mosquées néo-zélandaises par le tueur australien, que n'avons nous pas lu, vu et entendu sur l'indignation contre cet acte ignoble commis par un islamophobe d'extrême-droite, etc, etc... Maintenant par contre, je suis surpris par le côté acté de ces attentats contre des hôtels et des églises - presque un fait divers dont plus personne ne semble s'émouvoir. Peut-être que les attentats terroristes commis par des islamistes organisés contre les églises sont bien moins graves, voire légitimes, contrairement à ceux commis contre des mosquées par un amateur isolé...

    • trotro le 25.04.2019 21:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Gamma+

      Les deux sont également révoltants et odieux... Et je ne pense pas que l'un ait été plus relaté ou médiatiquement couvert que l'autre... Ceci dit, je me permets quand même d'attirer ton attention sur le fait que les musulmans sont les premières (en terme de nombre) victimes d'attentats, perpétrés quasiment quotidiennement par les islamistes un peu partout dans le monde arabe (et en particulier là où les USA se sont particulièrement "impliqués", comme en Irak ou en Afghanistan, par exemple). Alors opposer les victimes des uns contre les victimes des autres... franchement...

    • Michel45ans le 26.04.2019 10:00 Report dénoncer ce commentaire

      c'est vrai

      L'attaque en Nouvelle Zélande est condamnable, mais effectivement, certainement moins grave en termes de nombre de victimes. De plus, nous avons subi déjà toute une série de meurtres de masses de la part d'islamistes, ce qui ajoute au dégoût et au ras-le-bol des gens pour les islamistes voire pour les musulmans pratiquants. La pratique de l'Islam n'est pas compatible avec la démocratie et encore moins avec nos civilisations occidentales. Seuls les musulmans peu ou pas pratiquants peuvent réellement s'intégrer.

  • Jemin Terroge le 24.04.2019 08:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Amour et Paix

    Que celui qui est le chemin, la vérité et la vie se révele à tous les êtres humains afin que l'amour et la paix règnent dans tous les coeurs sur cette terre.

  • Cheminot déçu le 24.04.2019 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    lamentable,

    le pire c'est que les autorités savaient que des attentats allaient être commis et n'ont rien fait !!

    • Cheminotmalrenseigné le 24.04.2019 16:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Cheminot déçu

      Qui te dit qu'ils n'ont rien fait. Va chercher une aiguille dans une motte de foins?! Ils savaient que le NTJ (groupe radicalisé) allait attaqué l'ambassade indien du Sri Lanka bientôt... Tu veux qu'ils postent des policiers, des vigiles, une brigade devant chaque hôtel, chaque hôpital, chaque grande enseigne, chaque église, temple..?? Faut pas charier! C'est maigre comme indice.. ils ont fait du mieux qu'ils peuvent. N'empêche une chose est sure ils ont réussi à empêcher une explosion près de l'aéroport, à éviter d'autres explosions majeurs dans le pays. Pfff