Explosion à Paris

26 mars 2011 08:17; Act: 26.03.2011 14:52 Print

Trois pompiers grièvement blessés

Une explosion est survenue samedi lors d'un incendie dans un immeuble du XXe arrondissement de Paris.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

«Trois sapeurs-pompiers ont été blastés et brûlés et sont dans un état grave», a déclaré à l'AFP le lieutenant-colonel Pascal Le Testu, porte-parole des sapeur-pompiers de Paris. La gravité exacte de leurs blessures n'a pu être déterminée.

Le bilan fait également état de cinq blessés légers, dont deux autres pompiers, une policière du commissariat du XXe arrondissement et un couple qui était sur place.

Feu dans une cave

Contrairement à de premières indications, l'explosion n'est «probablement pas due au gaz», l'alimentation ayant été coupée, a précisé le colonel-colonel Pascal Le Testu. Elles est plus vraisemblablement imputable à un phénomène thermique même si cela devra être établi par l'enquête.

Le sinistre, dont l'origine devra être déterminée par les investigations, est survenu vers 03H40 dans une cave d'un immeuble d'habitations situé au 38, rue Sorbier. Il n'a été maîtrisé que vers 06H00 et onze personnes ont dû être évacuées par mesures de précaution, a précisé la préfecture de police.

«Un peu avant 03H50, nous sommes intervenus pour un feu», a raconté le lieutenant-colonel Le Testu. L'alerte a été donnée par une habitante du 5e étage qui a fait état d'une odeur de fumée dans cet immeuble, dont le rez-de-chaussée est occupé par un bar.

«Les secours ont rapidement localisé le foyer dans la cave du bâtiment», a poursuivi le lieutenant-colonel Le Testu. Mais «quelques minutes après l'arrivée des secours, une violente explosion s'est produite dans la cave et a soufflé la vitrine du bar situé au rez-de-chaussée, blessant huit personnes», a expliqué l'officier.

Origine du sinistre à déterminer

Le préfet de police Michel Gaudin et son directeur de cabinet Jean-Louis Fiamenghi se sont rendus sur place.

«Les spécialistes du laboratoire» de la préfecture de police «procèdent aux investigations pour déterminer l'origine du sinistre», selon une source proche de l'enquête.

Dans un communiqué, le maire de Paris a exprimé «son émotion et (sa) solidarité aux cinq sapeurs-pompiers et à la gardienne de la paix blessés» et leur a adressé (ses) «voeux très sincères de rétablissement».

«Dans ces circonstances difficiles, je tiens à rendre hommage au personnel de la Brigade des sapeurs-pompiers de Paris et de la préfecture de police qui ont démontré une nouvelle fois leur courage et leur dévouement dans l'exercice de leur mission au service des Parisiens», a poursuivi le maire.

(afp)