États-Unis

07 septembre 2019 07:04; Act: 07.09.2019 07:05 Print

Nouveaux décès liés aux cigarettes électroniques

Les autorités sanitaires US ont annoncé vendredi la mort de deux adeptes de la cigarette électronique en raison d'une maladie pulmonaire.

storybild

Lors d'un bilan la semaine dernière, les autorités fédérales avaient indiqué que 215 personnes souffraient de ces maladies pulmonaires liées au vapotage. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Au moins cinq personnes sont mortes après avoir utilisé des cigarettes électroniques aux Etats-Unis, ont annoncé les autorités sanitaires vendredi, le nombre de malades frappés par de graves difficultés respiratoires ayant doublé pour atteindre 450 dans le pays.

Les enquêteurs fédéraux n'ont pas précisé quelles marques ou substances dans les liquides des cigarettes électroniques étaient susceptibles d'avoir causé les problèmes respiratoires observés. Mais un dénominateur commun fréquent des malades est qu'ils avaient vapoté des produits contenant du THC, la substance active du cannabis.

C'était le cas d'au moins une des deux victimes dont les décès ont été annoncés vendredi après-midi par les autorités sanitaires locales en Californie et dans le Minnesota. Toutes deux étaient également relativement âgées et en mauvaise santé. «Le patient du Minnesota avait plus de 65 ans et est mort en août à l'issue d'une hospitalisation longue et compliquée», a précisé dans un communiqué l'Agence de santé de l'Etat du Midwest.

Lésions pulmonaires sévères

D'après les experts, ce patient souffrait de problèmes respiratoires chroniques et il a été hospitalisé en raison de lésions pulmonaires sévères. Les investigations ont associé ces lésions pulmonaires à l'inhalation par vapotage de produits illicites contenant du THC, souligne le communiqué.

En Californie, l'Agence de santé publique du comté de Los Angeles a elle aussi fait état d'un mort lié à la cigarette électronique, un patient âgé de plus de 55 ans. Il «souffrait de problèmes de santé chroniques» mais c'est bien le vapotage qui est considéré comme la cause probable de sa mort, a précisé le responsable de l'Agence, le Dr Muntu Davis.

Il n'a pas précisé quel type de produits il utilisait mais a déclaré que sur les douze cas de patients tombés malades après avoir vapoté - dont le cas mortel - recensés dans le comté, tous sauf un avaient «l'habitude de consommer des produits à base de cannabis ou de marijuana». Un autre décès a été confirmé dans l'Indiana après l'Oregon et l'Illinois.

Huile de vitamine E

Un possible lien a été établi entre certains malades et une huile de vitamine E, qui se consomme normalement en gélule ou en huile pour la peau. La vaporisation à haute température de cet additif pourrait avoir endommagé les poumons des vapoteurs. Mais les responsables sanitaires de l'Etat fédéral ont appelé à la prudence dans l'attente d'analyses plus complètes. «Aucune substance ou molécule unique, dont l'acétate de vitamine E, n'a été identifiée dans l'ensemble des échantillons analysés», a insisté Mitch Zeller, directeur du centre pour le tabac de la Food and Drug Administration, qui teste au niveau national les produits impliqués.

«Nous n'avons pas encore toutes les réponses», a renchéri Ileana Arias, responsable des maladies non-infectieuses aux Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). Par mesure de précaution, les CDC recommandent dans l'immédiat de ne pas utiliser de cigarettes électroniques, quelles qu'elles soient.

«Je n'avais jamais vu cela»

Les problèmes respiratoires sont d'autant plus choquants qu'ils apparaissent subitement, chez des patients souvent jeunes et sans problème de santé. Dans l'Illinois, la moitié des malades avait moins de 19 ans. Les symptômes correspondaient souvent à une pneumonie lipidique, qu'on observe quand des huiles pénètrent les poumons.

Sean Callahan, pneumologue à l'hôpital de l'université de l'Utah, a traité l'un de ces malades en juillet, âgé de 20 ans. La détresse respiratoire était telle que le jeune homme a dû être placé plus d'une semaine dans une machine qui oxygène le sang du patient hors de son corps, tant ses poumons n'arrivaient plus à fonctionner.

«Je n'avais jamais vu cela auparavant», a raconté le docteur Callahan à l'AFP. «D'habitude, les malades qui ont besoin de cette machine ont des formes très avancées de grippe ou de pneumonie, ou bien ils ont des systèmes immunitaires affaiblis à cause d'un cancer ou d'une chimiothérapie».

Le jeune homme s'en est finalement sorti et est rentré chez lui, mais n'est pas à l'abri d'éventuelles séquelles.

Quant à la piste de la vitamine E, les autorités de New York ont publié des photos des recharges impliquées: elles ont des emballages très colorés sous le nom de Dank Vapes, une «marque» qui ne correspond apparemment à aucune entreprise légitime mais se distribue dans la rue et sur internet. Le mort de l'Oregon, en revanche, avait acheté son produit dans un dispensaire de cannabis légal.

Ces maladies pulmonaires s'ajoutent à la pression sur les fabricants légaux de cigarettes électroniques, accusés par les autorités d'avoir promu leurs produits chez les jeunes comme une alternative saine et cool à la cigarette.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • G. Lapenth le 06.09.2019 19:13 Report dénoncer ce commentaire

    Scoop

    Non.... sérieux. Le vendeur m avait dit qu il n y avait aucun risque. Que cela allait même augmenter mon espérance de vie, mon QI (j en ai bien besoin) et que j aurai 1000 CHF versés sur mon compte chaque mois gratuitement. Bientôt on va apprendre que l alcool au volant pourrait être dangereux et que le coït peut engendrer une descendance. Je vais arrêter le vapotage alors et me mettre à l héroïne, mon voisin m a assuré qu il n y avait aucune dépendance.

  • sofia le 06.09.2019 19:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les gens vont mal ...

    Déjà que le produit de base doit être toxique, je n'imagine pas celui acheté au marché noir ... Les gens n'ont plus conscience du risque que les produits achetés sur des marchés parallèles ou sur internet peuvent représenter pour la santé... Rien qu'à voir toutes les pilules miracles et crèmes magiques vendues en ligne sur des sites comme wish ou amazon, sans parler des contrefaçoms de maquillage et parfums ... Comment peut-on utiliser ce genre de produits en sachant qu'il y a zéro contrôles et qu'on ne sait même pas ce qu'il y a dedans ?

  • Laurent le 06.09.2019 19:06 Report dénoncer ce commentaire

    Sans confusion svp

    C'est très inquiétant pour les USA mais on ne parle pas de vapotage, mais uniquement de "recharges au cannabis vendues sur le marché noir". Il faut savoir que les produits vendus ici en Suisse sont quasi tous réalisés sous la norme française AFNOR et ne présentent pas les risques de ces produits frelatés.

Les derniers commentaires

  • BbsFio le 09.09.2019 12:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous les fumeurs nous coûtent cher

    La consommation de tabac occasionne des coûts médicaux de trois milliards par année, auxquels s'ajoutent deux milliards de perte pour l'économie. En Suisse, la consommation de tabac engendre chaque année trois milliards de francs de frais médicaux. A cela s'ajoutent deux milliards de francs de pertes pour l'économie, liées aux maladies et aux décès, indique une étude publiée lundi.

  • Monnaie le 08.09.2019 20:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Cash

    demandez aux médecins pneumologue non payé par l'industrie du tabac ce qu ils pensent de la e-cigarette.. ces articles sont très certainement financés par un certain lobby. C est fou comme tout d'un coup on s inquiète de la santé des vapoteurs dans les médias. Peut on en dire autant pour la cigarette qui emporte avec elle 1 consommateur sur 2 ? y en a une qui rapporte du pognon au fabricants de tabac et l'autre non ... le fric encore et toujours le fric...

  • alfred le 08.09.2019 19:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mougeon

    et pendant ce temps la, il y'a une campagne de "degustation" gratuite pour un produit du tabac dont les revenus vont dans la poche des vendeurs de tabac.. Ce qui n'est pas le cas de la cigarette électronique.. Pas mal l'astuce non? Attention les gens la e-clope tue ( avec des articles douteux ) mais venez goutez gratuitement mon produit ( le tabac tue 1 personne sur 2 ) il est mieux ahahah.. perso j ai arreté la cigarette avec la e-clope et maintenant j ai tour arreté. Enfin libre !

  • chris le 08.09.2019 01:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    poumon= vie

    Les poumons, ça sert à respirer et c'est vital. Y flanquer des produits autre que l'air, qui est malheureusement souvent pollué, est juste bête. Et qui paye pour cette bêtise?

  • non fumeur ( trop dangereux) le 07.09.2019 15:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    sans encourager non-plus

    bon avaler de la fumée sans ou avec nicotine ça fait sûrement pas du bien. Après le nombre de décès par rapport au nombre d'utilisateurs est pour l'instant très bas.