France voisine

30 août 2019 10:21; Act: 30.08.2019 11:54 Print

Trop de femmes à la direction: c'est la sanction!

Quatre femmes pour un seul homme: une collectivité de l'Ain a été amendée pour non-respect de la parité dans les nominations de l'encadrement de la fonction publique. Tollé.

Sur ce sujet
Une faute?

La communauté d'agglomération du bassin de Bourg-en-Bresse devra s'acquitter d'une amende de 90'000 euros. Son tort? Avoir trop de femmes dans son équipe de direction, a-t-on appris jeudi auprès de la collectivité.

«Je trouve cocasse d'être sanctionné pour ce motif. Et non seulement j'assume, mais je revendique d'avoir autant de femmes à des équipes de direction», explique à l'AFP le président de la collectivité et maire de Bourg-en-Bresse, le socialiste Jean-François Debat.

Dans son courrier, que l'AFP a pu consulter, la préfecture de l'Ain lui indique que dans les cinq dernières nominations sur les postes de direction de cette nouvelle collectivité créée en 2017 et qui regroupe 74 communes, quatre femmes ont été nommées pour un seul homme.

Une proportion à respecter

Depuis 2013, la loi dite Sauvadet impose une montée en puissance de la parité dans les nominations de l'encadrement de la fonction publique. Et depuis 2017, il faut respecter la proportion de 60/40 d'hommes-femmes. Une proportion qui est valable également dans l'autre sens: c'est-à-dire qu'il ne faut pas embaucher plus de 60% de femmes à des postes d'encadrement.

Désormais, Jean-François Debat entend faire «un recours hiérarchique» auprès du gouvernement pour l'interpeller sur cette sanction, estimant qu'il aurait mérité «un coup de chapeau» et non «un coup de semonce» pour cette situation.

Car au niveau national, dans les équipes dirigeantes de la fonction publique territoriale, on est encore loin de la parité avec 30% de femmes en 2017 et 34% de primo-nommées, soit 6 points en dessous du seuil de 40%, selon le dernier bilan de ce «dispositif des nominations équilibrées».

Dans ce rapport, il apparaît également que la ville de Lille avait elle aussi été condamnée à la même somme en 2017 pour avoir trop de femmes à sa tête. Les 16 autres collectivités mises à l'amende l'étaient pour avoir au contraire nommé trop d'hommes.

(20 minutes/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Parité le 30.08.2019 10:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le retour du bâton

    Je ris à gorge déployée

  • Mmmm le 30.08.2019 10:29 Report dénoncer ce commentaire

    oui..vous voulez la soit disant egalite.

    et oui...vous voulez la soit disant egalite...mangez-en maintenant...

  • claude droz le 30.08.2019 10:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    mr

    alors voilà ce qu'il ne devait absolument pas arriver . je suis à 100%pour l'égalité du salaire et des postes de travail. Mais la les mouvements féministes ne retrouvent rien à redire . Étrange

Les derniers commentaires

  • chris le 31.08.2019 23:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    les femmes

    parfois c'est un peu plus des uns, parfois un peu plus des autres.... la juste mesure est dans l'équilibre global. A lire les remarques, On dirait que beaucoup ne trouvent pas normal que 50 pourcents de la population soient également représentées et le revendique. A lire les remarques, on dirait bien que certains trouvent toujours encore normal qu'une moitié de la population subissent ... Mais non, les temps changent, heureusement. Elles ont même un cerveau, et elles peuvent même l'utiliser, même si certains en doutent encore...

  • chris le 31.08.2019 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    la discrimination partout

    c'est pas dans l'autre sens que ça risquerait d'arriver...

  • Fred le 31.08.2019 21:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    CF

    les prochains c est le conseil fédéral?

  • Cancan le 31.08.2019 20:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Desolant

    pffff tous lourdingues!!! vous êtes !! Et pas la peine d'être désagréable je ne reviendrais plus sur cet article!

  • Jérôme Rossellat le 31.08.2019 19:07 Report dénoncer ce commentaire

    Égalité des chances

    Si la Suisse se mettait à sanctionner les entreprises qui empêchent les femmes d'accéder à des postes de cadres , l'économie s'écroulerait . Je suis très impressionné par la société française , en retard au niveau européen mais tellement en avance sur la société suisse sur ce point . Comment expliquer que plus de 65% des diplômés universitaires soient des femmes et moins de 35% à des postes de direction ?

    • Arm her le 31.08.2019 22:26 Report dénoncer ce commentaire

      Quel c... ce commentaire

      Tu as l'air de bien la connaître la France...devant ta télé!!! D'ailleurs je fais pareil je regarde rts1 pour connaître la Suisse

    • Arm her le 31.08.2019 22:26 Report dénoncer ce commentaire

      Quel c... ce commentaire

      Tu as l'air de bien la connaître la France...devant ta télé!!! D'ailleurs je fais pareil je regarde rts1 pour connaître la Suisse