Japon

17 octobre 2019 05:32; Act: 17.10.2019 10:51 Print

Typhon «Hagibis»: vers un report du défilé impérial

Le gouvernement japonais songe à annuler le défilé impérial dans le cadre de l'intronisation du nouvel empereur afin de consacrer davantage de moyens aux sinistrés du typhon.

Voir le diaporama en grand »
Le gouvernement japonais songe à annuler le défilé impérial dans le cadre de l'intronisation du nouvel empereur afin de consacrer davantage de moyens aux sinistrés du typhon. (Jeudi 17 octobre 2019) «Encore aujourd'hui de nombreuses personnes sont portées disparues», a déclaré lundi le premier ministre Shinzo Abe lors d'une réunion d'urgence. (Mardi 15 octobre 2019) Un résident nettoie son logement de Nagano, le 15 octobre. (Mardi 15 octobre 2019) «Hagibis» a touché terre samedi soir, accompagné de rafales de près de 200 km/h et précédé de pluies diluviennes qui ont affecté 36 des 47 préfectures du pays. (Mardi 15 octobre 2019) De très forts vents et des pluies torrentielles ont frappé le Japon, faisant 70 morts selon le bilan de mardi. (Mardi 15 octobre 2019) Le bilan s'élève désormais à 56 morts. (Lundi 14 octobre 2019) L'armée japonaise s'est précipitée pour secourir les personnes prises au piège des inondations à la suite du puissant typhon «Hagibis». (Lundi 14 octobre 2019) Les météorologues japonais prévoient de nouvelles précipitations dans le centre et l'est du Japon. (Lundi 14 octobre 2019) Des sauveteurs se faufilent à bord d'embarcations sur les eaux boueuses entre les habitations pour libérer des personnes bloquées. (Lundi 14 octobre 2019) Des étudiants et des résidents ramassent de la terre alors que la ville est inondée par le typhon «Hagibis», à Marumori, dans la préfecture de Miyagi, au nord du Japon. (Lundi 14 octobre 2019) Des rangées de trains à grande vitesse du Japon, garés dans une installation, sont assis dans un bassin d'eau à Nagano. (Lundi 14 octobre 2019) Des dizaines de milliers de personnes étaient dans des refuges, sans garantie de pouvoir regagner prochainement leurs logements. (Lundi 14 octobre 2019) Dans la région de Nagano, une digue a lâché, déversant les eaux de la rivière Chikuma sur une zone résidentielle dont les habitations étaient inondées jusqu'au deuxième étage.(Lundi 14 octobre 2019) Lundi en fin d'après-midi, la chaîne nationale publique NHK rapportait que le bilan de la catastrophe s'était alourdi à 43 morts et que 16 personnes étaient toujours portées disparues tandis que 200 étaient blessées. (Lundi 14 octobre 2019) Il s'agit du pire typhon du Japon depuis plus de soixante ans. (Lundi 14 octobre 2019) Les pluies diluviennes ont affecté 36 des 47 préfectures du pays et provoqué des glissements de terrain et la crue de nombreux cours d'eau. (Lundi 14 octobre 2019) Le typhon «Hagibis» a touché le Japon samedi 12 octobre. Il provient du Pacifique et est accompagné de rafales de près de 200 km/h. (Lundi 14 octobre 2019)

Une faute?

Le gouvernement japonais envisage de reporter sine die le défilé du nouveau couple impérial prévu le 22 octobre, pour donner la priorité à la gestion des dégâts après le typhon «Hagibis», ont assuré des médias nippons jeudi.

Ce défilé est perçu par le public japonais comme le point culminant des cérémonies marquant l'arrivée en mai dernier de Naruhito, le fils d'Akihito, sur le trône du Chrysanthème. Mais une telle manifestation dans les rues de Tokyo nécessite des moyens humains importants pour la sécurité, que les autorités préfèrent consacrer aux sinistrés du typhon «Hagibis», selon la chaîne publique NHK. Interrogés par l'AFP, l'Agence de la Maison impériale et le gouvernement n'ont ni confirmé ni démenti ces informations dans l'immédiat.

Les autres festivités prévues les 22 et 23 octobre, dont un banquet avec de nombreux invités étrangers prestigieux (chefs d'État, représentants de familles royales, etc.), sont maintenues, selon les médias. Toutes ces cérémonies font partie des très nombreux rituels liés aux croyances Shinto qui accompagnent l'avènement d'un nouveau souverain au Japon.

Près de 80 morts

Naruhito est officiellement devenu à l'âge de 59 ans le 126e empereur du Japon le 1er mai dernier, mais le cérémonial dans son ensemble a commencé avant et s'étend sur des mois. Pour la première fois en plus deux siècles, le changement d'empereur provient d'une abdication.

Akihito avait émis en 2016 le souhait de pouvoir quitter ses fonctions de son vivant au profit de son fils, ne souhaitant pas être un empereur en partie empêché par son âge et le déclin de ses aptitudes physiques. La famille impériale est généralement très réticente à célébrer en public des événements festifs quels qu'ils soient lorsque le pays est endeuillé par une catastrophe naturelle.

Le typhon «Hagibis» a tué près de 80 personnes le week-end dernier dans le pays et fait près de 300 blessés. Il a entraîné des crues monstrueuses et des glissements de terrain meurtriers dans une large partie de l'est, du centre et du nord du Japon, inondant et détruisant de nombreuses habitations. Plusieurs personnes sont toujours portées disparues.

(nxp/afp)