France

13 juillet 2018 15:53; Act: 13.07.2018 16:14 Print

Un 14 juillet sous haute sécurité

Plus de 100'000 policiers et gendarmes seront déployés ce week-end pour encadrer la fête nationale dans l'Hexagone.

storybild

(Photo: AFP)

Une faute?

Quelque 110'000 membres des forces de l'ordre et 44'000 sapeurs-pompiers seront déployés en France ce week-end. Il sera marqué par les festivités du 14 juillet et la commémoration de l'attentat de Nice samedi et par la finale de la Coupe du monde de football dimanche.

«Tout est mis en oeuvre pour que les Français puissent vivre ces moments de fête en toute sérénité malgré le contexte de menace (terroriste) qui s'établit toujours à un haut niveau», a déclaré vendredi lors d'un point de presse le ministre français de l'Intérieur Gérard Collomb.

«Des dispositifs seront déployés dans les principales villes pour détecter tout groupe d'individus susceptibles de générer des troubles à l'ordre public, prévenir tout passage à l'acte ou les faire cesser le plus rapidement possible», a-t-il ajouté.

230 fan zones

Selon le ministère, environ 230 «fan zones» et événements ont été déclarés à ce jour dans toute la France pour la seule finale de la Coupe du Monde, qui opposera dimanche en fin d'après-midi la France et la Croatie, à Moscou. Cela représente potentiellement près d'un million de personnes sur l'ensemble du territoire.

A Paris, la «fan zone» du Champ de Mars est susceptible d'accueillir 90'000 personnes. Celles de Toulouse et Strasbourg pourront accueillir respectivement 20'000 et 25'000 spectateurs. S'ajoutent à ces festivités, qui commenceront dès la nuit du 13 au 14 juillet, le Tour de France cycliste et l'affluence estivale sur les sites touristiques.

Tour Eiffel fermée

En cas de victoire de la France, dimanche, les autorités prévoient dans la capitale des mesures de restriction dans une large zone incluant les Champs-Elysées, comme après la demi-finale de mardi face à la Belgique, a précisé le préfet de police. La Tour Eiffel sera par ailleurs fermée dimanche à la demande de la préfecture.

Pour la seule sécurisation des Champs-Elysées, le dispositif mobilisera dimanche soir près de 4000 membres des forces de l'ordre, a précisé Gérard Collomb. Les policiers seront aussi sur les dents lundi à Paris pour les manifestations qui marqueront le retour de l'équipe de France au pays, surtout si elle est victorieuse. Les militaires sont également mis à contribution.

(nxp/ats)