Everest

24 mai 2019 16:50; Act: 25.05.2019 00:34 Print

Embouteillages meurtriers sur le toit du monde

Cinq alpinistes ont péri sur l'Everest, portant à neuf le nombre de morts cette saison sur le toit du monde dont la fréquentation croissante crée de dangereux embouteillages en «zone de la mort».

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La haute saison bat son plein sur la montagne de 8848 m, au point que des files d'attente d'alpinistes se forment à proximité du sommet. À la date de jeudi, environ 550 grimpeurs étaient parvenus en haut de l'Everest cette année, selon des données collectées par les autorités népalaises.

Deux Indiens, un Autrichien et un Népalais y ont succombé au cours des dernières 48h. L'Indienne Kalpana Das, 52 ans, a atteint jeudi après-midi la cime mais elle est décédée tandis qu'elle descendait. Son compatriote Nihal Bagwan, 27 ans, a aussi trouvé la mort sur le chemin du retour. «Il était coincé dans l'embouteillage pendant plus de douze heures et était épuisé. Des guides sherpas l'ont ramené au camp 4 mais il a rendu son dernier souffle là-bas», a relaté Kesav Paudel de l'agence Peak Promotion. De l'autre côté de la montagne, un alpiniste autrichien de 65 est mort jeudi sur la voie tibétaine, moins fréquentée que la népalaise, a annoncé son organisateur d'expédition. Un guide népalais de 33 ans a lui succombé au camp de base, après être tombé malade au camp 3 à 7158 mètres d'altitude.

Courte fenêtre météo

Un Autrichien de 65 ans nommé Ernst est également décédé sur l'Everest. L'homme avait dans un premier temps été présenté à tort comme un Suisse, avant que l'agence de presse autrichienne APA ne révèle qu'il était de nationalité autrichienne, écrit 20 Minuten. Il effectuait l'ascension du sommet himalayen dans le cadre d'une expédition organisée par la société Kobler & Partner Mount Everest Expedition 2019. L’entreprise précise que le drame est survenu lors de la descente de la montagne.

La haute saison de l'Everest dure de fin avril à fin mai. À cette période, la météo offre une courte fenêtre de conditions moins extrêmes dans ces hauteurs glacées et impropres à la vie. Selon les experts, l'encombrement d'alpinistes est dû aussi bien à la multiplication de permis qu'au nombre réduit de fenêtres météo favorables pour monter au sommet cette année. Toutes les expéditions lancent donc l'assaut final les mêmes jours.

À cette altitude extrême, l'oxygène se fait plus rare et les sportifs doivent généralement recourir à des bouteilles d'oxygène pour parvenir au bout de leur ascension. Une altitude supérieure à 8000 mètres au-dessus du niveau de la mer est considérée comme la «zone de la mort». «Rester longtemps dans la zone de la mort augmente les risques de gelures, de mal des montagnes et même de mort», a expliqué à l'AFP Ang Tsering Sherpa, ancien président de l'Association d'alpinisme du Népal.

Depuis la première ascension de l'Everest en 1953, plus de 5000 personnes se sont rendues au sommet de la montagne. Plusieurs centaines sont morts durant leur tentative.

(cga/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Violette le 24.05.2019 17:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Dramatique

    Cette montagne est devenue une poubelle à ciel ouvert!!! Arrêtez le massacre en interdisant tout accès pendant quelques années

  • eigenmann margareth le 24.05.2019 17:15 Report dénoncer ce commentaire

    non mais pas triste

    On se fiche de qui là. Tous les jours on nous parle de pollution, de réchauffement climatique et ds ces montagnes il y a des bouchons à cause des personnes qui veulent à tout prix arriver au sommet. Sans compter la pollution pour s'y rendre, il faut aussi compter la pollution due aux déchets divers. Il faut une fois stopper la bêtise humaine.

  • Paul Émique le 24.05.2019 17:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Faut-y être con ?

    Quel est le plaisir de s'entasser pareillement ? Montagne ?

Les derniers commentaires

  • Cicino le 26.05.2019 01:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi

    Triste pour ces personnes qui ont perdu la vie mais c'est quand même le comble qu'il y'a aussi des bouchons sur la montagne la plus haute du monde

  • dodo le 25.05.2019 08:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un ticket pour le sommet

    Interdire l'usage des bouteilles d'oxygène réglera tout. 90% des touristes ne dépasseront pas les 7000 m sans cette aide. Mais il y a tellement de fric en jeu que le bon sens ne parviendra jamais à cette altitude !

  • athenana le 25.05.2019 07:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    A la queue leu leu

    Incroyable faire la queue comme au supermarché ou à Disneyland !!! Certainement magique d'escalader cette montagne mythique mais pour se retrouver dans une queue jusqu'au sommet là désolée mais je ne vois plus de magie ... plus de plaisir et plus d'intérêt. Autant grimper ailleurs, même si la montagne n'est pas mythique, au moins le plaisir est là !

  • Mllelola le 25.05.2019 07:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ah l humain !!

    C est bien que l homme constate que la nature ne soit pas aussi domptable qu il La souhaiterait.

  • Un Vieux c.. le 25.05.2019 06:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et limite à 80 à l'heure ?

    Eh ben ! il ne manque qu'un Migros et un Mc do la haut en attendant Q'Amazone livre sur place !!!

    • Pmb le 25.05.2019 10:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Un Vieux c..

      Excellent votre commentaire +++