Bahamas

12 septembre 2019 22:58; Act: 13.09.2019 06:12 Print

Un Suisse vole au secours des victimes de Dorian

Ancien pilote de la Rega, un Zurichois qui vivait la moitié de l'année sur l'archipel met tout en oeuvre pour venir en aide aux habitants locaux qui ont perdu leur logement.

Voir le diaporama en grand »
Au moins cinquante morts et des milliers de sans-abris: c'est le bilan officiel établi par les autorités locales après le passage de l'ouragan Dorian aux Bahamas. Depuis sept ans, le zurichois Cedric Gitchenko vit au moins six mois par année sur l'archipel des Caraïbes. Et depuis quelques jours, il vient en aide aux victimes de l'ouragan. L'ex-pilote de la Rega multiplie les allers-retours entre Nassau, la capitale, et les régions les plus touchées du pays. «Nous allons chercher les malades et les blessés dans la zone accidentée et les amenons en lieu sûr», explique l'Alémanique. Lors du trajet aller, les équipes apportent également de l'eau potable, des aliments et des produits d'hygiène aux habitants. «Depuis dimanche derniers, nous avons pu aider plus de 100 personnes», raconte l'aviateur. Les interventions sont souvent chargées en émotions: «Quand je vois les dégâts faits par la tempête, mon coeur saigne», dit Cedric. Des milliers de litres d'eau potables ont été transportés. Depuis le début de la mission, plus de 55 tonnes d'eau potable, de nourriture et de fournitures d'urgence ont été acheminées vers les îles reculées. «Certains ont tout perdu, sauf leur sourire et leur reconnaissance», confie Cedric Gitchenko. Les interventions sont très exigeantes. «Nos avions nous permettent d'amerrir, mais les déchets éparpillés par la tempête rendent la tâche délicate», explique l'ex-pilote de la Rega. Les «Pilatus Porter» peuvent transporter huit passagers ou une tonne de matériel.

Sur ce sujet
Une faute?

Au moins cinquante morts et des milliers de sans-abris: c'est le bilan officiel établi par les autorités locales après le passage de l'ouragan Dorian aux Bahamas, entre le 1er et le 3 septembre dernier.

Depuis sept ans, le zurichois Cedric Gitchenko vit au moins six mois par année sur l'archipel des Caraïbes. Et depuis quelques jours, il parcourt de façon quasi ininterrompue les quelques 150 et 200 kilomètres qui relient Nassau, la capitale, aux îles de Great Abaco et Grand Bahama, régions les plus touchées du pays.

«Avec d'autres pilotes, nous allons chercher les malades et les blessés dans la zone accidentée et les amenons en lieu sûr, où ils pourront être soignés et auront un abri provisoire», explique Cedric Gitchenko. Lors du trajet aller, les équipes apportent également de l'eau potable, des aliments et des produits d'hygiène aux habitants.

«Mon coeur saigne»

Aux commandes d'un Pilatus, Cedric pilote un des trois avions mis à disposition par la fondation allemande Dieter-Morszeck, qui organise et coordonne les vols de sauvetages. «Depuis dimanche derniers, nous avons pu aider plus de 100 personnes», raconte l'aviateur, qui confie aussi que les interventions sont souvent chargées en émotions: «Quand je vois les dégâts faits par la tempête, mon coeur saigne. Mais les réactions des rescapés me redonnent de la force.»

Le tourisme doit continuer

S'il est possible d'envoyer des dons depuis la Suisse, l'Alémanique souligne qu'il faut surtout que les étrangers continuent de se rendre aux Bahamas pour leurs vacances, l'économie du pays reposant principalement sur le tourisme.

Quoi qu'il en soit, la mission du Zurichois ne s'arrêtera pas de sitôt: les trois avions de la Fondation Dieter-Morszeck mettront prochainement le cap sur le Brésil pour apporter des médicaments aux habitants de la forêt amazonienne.

(jen/20M)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Sarah F. le 12.09.2019 23:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Avec un grand "H"

    Bien joué!!! Un grand bravo à cet Homme.

  • Frank21 le 12.09.2019 23:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    bravo et courage

    Un grand bravo à cette homme! Il n'est sûrement pas le seul mais il mérite de l'encouragement et de du soutient. Tout ces gens perdus et sans abris sans parler des morts. Courage et espoir à toutes ces familles.

  • alex/satanas le 12.09.2019 23:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    félicitations

    bravo monsieur

Les derniers commentaires

  • kib. ch le 13.09.2019 16:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hi

    N'importe quoi... Et ?

  • Annemarie le 13.09.2019 08:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bahamas

    Je trouve que cet homme a beaucoup de mérite dans son élan d'entre-aide, il a beaucoup de courage. Merci monsieur.

  • Vhj le 13.09.2019 08:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    FCB

    Laisser ces gens tranquilles les États Unis sont là pour les secourir faux arrêter non de bleu

  • Lilou Calamine le 13.09.2019 08:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Aide Humanitaire Providentielle ...

    Un geste très louable de ce Monsieur qui vient en aide aux Victimes de Dorian !!! En fait quand on a le coeur sur la main et ils sont légion parmi d'autres Anonymes, on agit de suite en joignant le Geste à la Parole surtout si l'on a les moyens !!! Bravo et Merci Monsieur ainsi qu'à toute l'Equipe !!!

  • Milpa Bagen le 13.09.2019 08:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    paradoxal

    c'est marrant, l'article précédent dit qu'il y a trop d'avions, et que la plupart des aides amenées sont inadaptées.... donc félicitations à ce concitoyen pour le travail fourni, mais il serait bien que le 20 minutes fasse mieux son travail et explique mieux les enjeux