Centrafrique

06 février 2019 19:47; Act: 07.02.2019 06:44 Print

Un accord de paix a été signé à Bangui

Le nouvel accord de paix paraphé mardi fait espérer la fin des hostilités en Centrafrique.

storybild

A gauche, le président de Centrafrique avec son homologue soudanais lors de la signature de l'accord de paix, mardi. (Photo: AFP)

Une faute?

Un accord de paix entre le pouvoir en Centrafrique et les groupes armés qui contrôlent la majorité du territoire national a été signé mercredi à Bangui. Il relance l'espoir d'une fin prochaine des violences qui ravagent ce pays depuis 2013.

La cérémonie de signatures s'est déroulée dans une salle de la présidence où avait été installée une grande estrade avec un immense drapeau centrafricain en toile de fond. Le président centrafricain, Faustin Archange Touadéra a affirmé que «le premier effet de cet accord est la cessation de toute violence contre les civils». Mais il n'a pas dévoilé le contenu du texte de l'accord - le 8ème depuis 2012 - qui restait encore inconnu en fin d'après-midi.

Il a juste indiqué que la Commission vérité et justice destinée à favoriser la réconciliation sera «opérationnelle» à la fin de l'année. Il a annoncé qu'il allait entreprendre une série de voyages en province pour «porter le message de la paix à (ses) compatriotes».

L'accord a été paraphé mardi à Khartoum où, à l'initiative de l'Union africaine (UA), les belligérants avaient négocié pendant une dizaine de jours.

(nxp/ats)